Le quotidien des habitants de tout un pays a été chamboulé.

L'Ukraine croule sous les bombardements et la peur. Du jour au lendemain, des milliers d'habitants ont vu leur vie changer, ce changement se retrouve également sur les réseaux sociaux. C'est le cas de Valeria, son compte TikTok est passé de vidéos de voyages et de sorties entre amis à des images de guerre. 

Le quotidien d'une jeune fille dans un pays en guerre

Valeria a décidé d'utiliser le réseau social TikTok pour "montrer au monde entier ce qui est en train de se passer", c'est ce qu'elle dit dans une des vidéos.

Depuis le 27 février dernier, son quotidien a été bouleversé. C'est à Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, ville dévastée par les bombardements et rythmée par les sirènes de la défense aérienne, qu'elle vit actuellement avec ses parents dans un abri souterrain anti-bombes.

Elle partage cet abri avec nous dans une vidéo diffusée sur le JT de TF1, "Là, je suis à l'étage de notre abri anti-bombes. Ici, il y a un frigo avec de la nourriture, des choses simples, du lait, des œufs", un endroit qui a poussé la jeune fille à partager des vidéos montrant la vie dans un pays en guerre et la peur.

Des vidéos qui montrent directement la guerre

Aujourd'hui, la jeune fille profite d'un réseau viral comme celui de TikTok pour partager sa vie en Ukraine aux pays du monde entier.

Elle se filme dans une ville en ruine montrant Tchernihiv désert, des immeubles dévastés par les bombes ou encore des supermarchés vides. Valeria partage l'intérieur de son bunker et sa vie de famille au sein de celui-ci. Une journée dans sa vie est bien loin de toutes les jeunes filles de 20 ans : “Ma journée type dans un abri anti-bombes. Mon père me dit: ‘Bonjour grosse vache’. Ma mère cuisine et je l’observe”. 

Bien qu'elle vive dans une situation plus que difficile, c'est avec une pointe d'humour qu'elle réalise ses vidéos. Elle filme notamment sa mère qui cuisine et qui parvient tant bien que mal à faire des crêpes, elle livre d'ailleurs qu'elle a “un restaurant Michelin personnel”, celui de sa mère bien évidemment. 

Déjà des millions de vues sur TikTok 

Avec toutes les vidéos qu'elle publie, Valeria ou @valerisssh sur TikTok a atteint les 600 000 abonnés, ce qui permet à un grand nombre de personnes de suivre la guerre d'une façon plus directe.

Certaines de ses vidéos atteignent presque les 30 millions de vues. Le succès n'est pas la motivation de Valeria qui fait avant tout ces vidéos pour se changer les idées : "J'essaie de m'occuper pour ne pas trop ruminer à propos de la guerre, mais à l'intérieur ça me détruit complètement. C'est choquant pour mon cerveau de fille de 20 ans". Après cette guerre, Valeria espère retrouver sa vie normale, devenir photographe et voyager aux États-Unis avec sa famille.

Les Éclaireuses

@valerisssh

I can’t believe🥲

♬ original sound - anna paul <3

 

Tags : réseaux sociaux, News