Hier soir, Emmanuel Macron a de nouveau fait un point sur la situation sanitaire en France. Son discours était très attendu par les Français pour savoir ce qu'il en est de la vaccination et des éventuelles obligations vaccinales à venir. L'inquiétude grimpante face au variant Delta et la menace d'une nouvelle vague d'ici quelques semaines ont poussé le gouvernement à prendre de nouvelles mesures visant à pousser les Français à la vaccination.

Un Pass Sanitaire qui tend à se généraliser

La vaccination semble être devenue le nerf de la guerre. Pour inciter les gens à sauter le pas de la vaccination, le gouvernement a décidé de généraliser le pass sanitaire à tous les lieux accueillant plus de 50 personnes. Ainsi, il sera essentiel de présenter un pass sanitaire (soit une vaccination complète ou un test négatif récent) pour pouvoir accéder aux lieux de culture, de loisirs, mais également aux cafés, aux restaurants, aux trains, aux avions et aux cars longue distance.

Une vaccination obligatoire pour le personnel soignant

L'autre grande annonce de ce discours est l'application de l'obligation vaccinale pour tout le personnel soignant et les personnes travaillant au contact des personnes fragiles (aides à la personne, aides-soignants ou éducateurs pour les personnes en situation de handicap). 

Ce matin, 13 juillet, Olivier Veran a annoncé que tous les soignants et professionnels de santé qui ne seront pas vaccinés au 15 septembre ne seront plus payés et ne pourront plus travailler tant que leur vaccination ne sera pas à jour. Ce sont des mesures strictes qui ont pour but de généraliser la vaccination et de grignoter du terrain sur le risque épidémique.

Doctolib complètement saturé dès les annonces du gouvernement

Sous la pression de l'élargissement du pass sanitaire à tous les établissements accueillant du public, de nombreux Français ont finalement opté pour la vaccination. Résultat, en quelques minutes, le site de Doctolib a été complètement saturé. Près de 1 million de personnes ont réservé des créneaux pour les semaines à venir. Cette prise de rendez-vous massive est un record historique depuis le début de la campagne vaccinale.

Ces personnes, vaccinées dans les jours à venir, auront leur vaccination complète (et donc le pass sanitaire) d'ici la mi-août. D'ici là, et ce à partir du 21 juillet, ils devront présenter un test PCR négatif (gratuit jusqu'en octobre) pour accéder aux lieux accueillant du public. 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : covid, News, News Bien-Être