Au village de Majhor dans le nord-est de l'Inde, c'est désormais Lalan Kumar qui s'occupera du linge de toutes les femmes de sa communauté.
La raison ? Accusé de tentative de viol, il a été libéré sous caution à condition de réaliser la lessive et de repasser le linge de toutes les femmes de son village. En plus de réaliser leur lessive, les frais liés à cette tâche lui reviendront entièrement...

 

 

Une décision insolite, mais qui représente une première étape vers plus de justice en Inde pour les femmes

C'est une décision qui peut paraître insolite surtout quand on sait que Lalan Kumar est blanchisseur de profession, est en réalité sans précédent dans un pays le viol est monnaie courante.
Arrêté en avril dernier, le jeune homme de 20 ans est accusé de tentative de viol.
Les femmes de son village sont ravies de ce premier jugement. D'après Nasima Khatoon, l'une des femmes responsables de la surveillance de l'accusé : « C’est une décision historique. Cela va renforcer le respect pour les femmes et aider à protéger leur dignité ».

 

L'Inde, un pays encore fragile sur la question des violences faites aux femmes

On le rappelle, l'Inde est l'un des pays les moins avancés en matière d'égalité des genres, en 2020, on a compté pas moins de 28 000 viols non résolus dans le pays. La police est souvent critiquée pour son inaction alors que la justice commence à durcir ces lois face aux violeurs depuis 2012 et le viol collectif d'une jeune femme à New Delhi, l'affaire avait choqué le monde entier.

 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News Bien-Être, féminisme