Ce mardi au tribunal de Birmingham en Angleterre, c'est un fait divers assez hors du commun qui s'est déroulé. Près de 40 ans après les faits, Carvell Bennett a enfin répondu à la justice. Dans les années 70, il échappe à la prison après avoir violé une enfant de 13 ans. C'est sans compter la ténacité de sa fille biologique née de ce viol. Abandonnée à la naissance, elle découvre à sa majorité son histoire et décide d'obtenir justice pour sa mère biologique en menant campagne pour obtenir la réouverture de l'enquête.

Une condamnation historique dans l'histoire de la justice anglaise

C'est une première dans la justice anglaise mais aussi mondiale. C'est notamment grâce à un test ADN que l'accusé a été confondu. 40 ans après les faits, Carvell Bennett ne semble exprimer aucun regret. Il assure même que la relation était consentie et qu'il pensait que la jeune femme avait 16 ans. Au tribunal, l'enfant qui est aujourd'hui une adulte s'est confiée sur sa difficile existence en tant qu'incarnation de ce viol. L'accusé, lui, écope de 11 ans de réclusion criminelle.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News, News Bien-Être