"Je suis une mère tatouée, et alors ?"

Comme chaque année à l'occasion des fêtes de fin d'année, les écoles organisent un spectacle de Noël durant lequel les enfants sont fiers de chanter, de danser et d'incarner des personnages devant leur famille.

Un agréable moment pour les parents comme pour les enfants que malheureusement n'a pas pu vivre une mère de famille au Royaume-Uni.

La raison : ses tatouages qui recouvrent son visage qui auraient pu effrayer les enfants.

À cause de ses tatouages sur le visage, cette maman de 40 ans n'a pu assister au spectacle de ses enfants que par la fenêtre de l'école !

Récemment, Melissa Sloan a partagé à quel point il pouvait être difficile dans certaines situations de vivre "normalement" lorsque l'on était tatoué.

Par exemple, à l'occasion de Noël, ses enfants avaient préparé un spectacle avec leur école auquel ont assisté tous les parents, exceptée elle… La raison : ses tatouages qui recouvrent son visage.

Celle que l'on surnomme "la maman accro aux tatouages" a donc été contrainte de regarder le spectacle de ses deux enfants par la fenêtre de l'école, seul le papa a été autorisé à entrer. Une situation qui a certainement fait beaucoup de peine aux enfants qui n'ont pas pu montrer leur travail à leur maman.

Entre peine et colère, la mère de famille s'est confiée au Daily Star afin qu'une telle chose ne se reproduise pas : "Pas de fêtes de Noël et quand je vais à l'école de mes enfants, je ne suis pas invitée. Ils m'ont dit une fois d'aller dans le jardin arrière et de regarder par la fenêtre de la classe. Les professeurs m'ont dit de faire ça, c'est pour ça que je ne vais pas à la pièce de théâtre de l’école", raconte-t-elle. 

Il est de temps de casser les préjugés face aux femmes et aux mères tatouées 

Oui, on peut être une femme, être une mère et être tatouée. Quel est le problème ?

Aujourd'hui, une personne sur deux a des tatouages, certains en ont plus que d'autres, plus ou moins discrets, c'est une mode de plus en plus répandue qui permet à chacun et chacune d'exprimer une histoire, ses joies, ses épreuves sur son corps.

Pour Melissa, les tatouages sont une véritable passion, mais la situation qu'elle a vécue l'amène à réfléchir : arrêter ou continuer ?

Il est difficile d'imaginer qu'on puisse encore penser qu'une mère ne puisse pas avoir de tatouages et pourtant, nombreuses sont les personnes à regarder d'un mauvais œil, à la sortie de l'école par exemple, des mamans tatouées venant récupérer leurs enfants. À quel moment peut-on penser qu'un tatouage pourrait influencer l'éducation des enfants ou même véhiculer cette image de "mauvaise personne" ?

C'est la question qu'on se pose encore…

Enjoy,

Les Éclaireuses

Source: Facebook Melissa Sloan Source: Facebook Melissa Sloan
Source: Facebook Melissa Sloan Source: Facebook Melissa Sloan
Source: Facebook Melissa Sloan Source : Facebook Melissa Sloan

 

 

Tags : tatouage, news tatouages