Courir ne fait pas maigrir et c'est une étude anthropologique qui nous le prouve. On doit cette conclusion au professeur Herman Pontzer, qui travaille à l'université de Duke en Caroline du Nord. Pendant plusieurs mois, il a observé la tribu des Hazda en Tanzanie, une tribu de chasseurs-cueilleurs connue pour parcourir de longues distances pour trouver à se nourrir. En moyenne, les hommes issus de cette tribu courent 14 km par jour.

Après plusieurs mois d'étude et d'observation, l'anthropologue s'est aperçu que, malgré leur activité physique intense et régulière, ils ne dépensent pas plus d'énergie qu'un homme sédentaire. 

Le corps sait redistribuer l'énergie là où il a besoin

 
Il y a une explication à ce constat. Le professeur explique que, finalement, la majeure partie des calories (à savoir 60%) sont brûlées par notre corps au repos. L'organe le plus gourmand est et reste le cerveau. Finalement, ce n'est pas tant l'exercice physique qui nous permet de brûler les calories, mais bel et bien l'activité quotidienne de notre organisme. Il faut comprendre que lorsque l'on fait du sport, l'énergie est redirigée vers les muscles et les parties du corps qui sont sollicités pendant l'exercice.
 
 

Mais même si le running ne fait pas directement "maigrir", une activité physique est nécessaire

 
Si, dans les faits, courir comme une dératée ne vous fait pas perdre du poids, l'activité physique reste nécessaire pour le bon fonctionnement de votre cœur et de votre corps. S'il n'y a pas un impact direct sur le poids, une activité physique régulière vous permet d'augmenter votre métabolisme de base. Au-delà de l'aspect "forme", l'activité physique a un réel impact sur votre santé.  
 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 
 
 

 

 
 
 

 

Tags : News