Trop dormir serait aussi dangereux que le manque de sommeil

Margot Roig 25 mars 2019 Bien-être

Après une longue semaine de boulot, on a souvent tendance à se jeter sur notre week-end comme des mortes de faim en se disant qu’on va dormir tout le long tant on en a besoin.

Mais attention, si a priori cela semble être la meilleure idée de l’année, la réalité est tout autre…

Selon une récente étude américaine venue tout droit de l’Université du Colorado, des scientifiques ont prouvé que cette habitude ne ferait qu’aggraver les choses et s’avèrerait même dangereuse pour notre santé.

En effet, rattraper le week-end le sommeil que l’on a perdu la semaine est quasiment mécanique, d’autant plus chez les actifs de moins de quarante ans. Pourtant, trop dormir serait aussi nocif que de se priver de sommeil. Explications.

On le sait déjà, manquer de sommeil à un impact direct sur notre organisme. Et comme ce dernier ne se laisse pas faire, il augmente notre taux de glycémie et, par conséquent, on prend du poids. Sans oublier les risques de diabète et les problèmes cardiovasculaires. Bref, cela ne nous dit rien qui vaille.

En revanche, et ça, on le savait moins, trop dormir pendant nos jours de repos ne change pas la donne et ne dérègle que davantage notre corps.

En conclusion, l’idéal est d’avoir un rythme fixe. Ne dormez donc pas 5h pendant la semaine et 11h le week-end, mais optez plutôt pour 7h 7/7j. OUI, MÊME LE WEEK-END.

Enjoy,

Les Éclaireuses

-

Vous aimerez aussi

Top de Bien-être

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !