Cette étude pourrait mettre fin à de nombreux couples. Menée par le professeur Nathaniel Lambert à l'université Brigham-Young aux États-Unis, elle part du principe que l'infidélité dans un couple peut être détectée par un étranger en seulement 5 minutes. On vous explique...

Le manque de cohésion serait synonyme d'infidélité ?

35 hommes et 16 femmes (étudiants à l'université et en couple) ont été recrutés pour mener à bien l'expérience. Ils ont ensuite répondu à un questionnaire sur leur couple et l'éventualité d'une infidélité physique ou émotionnelle. Dans la deuxième phase de l'expérience, les participants ont dû coopérer avec leur partenaire pour réaliser un dessin. L'un des deux membres du couple ayant les yeux bandés, l'autre devait donc le guider.

Ces petites séquences ont été filmées puis visionnées par des élèves "décodeurs" qui devaient ensuite évaluer sur une échelle de 1 à 5 la probabilité qu'une infidélité ait déjà eu lieu au sein du couple.

Les chercheurs ont ainsi trouvé une « corrélation significative et modérée » entre le jugement des élèves "décodeurs" sur la probabilité d’infidélité et l’infidélité effective, du moins celle avouée par les participants dans le questionnaire.

Le langage non verbal et l'étude du comportement seraient le secret pour démasquer une infidélité ?

Dans une deuxième partie de l'expérience, même principe sauf que, cette fois, les élèves "décodeurs" devaient s'attarder sur le degré d'engagement et la confiance qu'ils percevaient entre les deux partenaires. Et sans surprise, ils ont correctement identifié une proportion d'infidèles supérieure à celle qui aurait été due au hasard. Ils se fondaient notamment sur l'idée que moins le couple avait l'air solide, plus l'infidélité était probable.

Cette étude mais surtout ces résultats prouvent que l'étude du comportement et le langage non verbal sont des données importantes dans l'analyse des relations humaines !

 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

 

Tags : amour, couple, News, News Bien-Être, Relation