Si pour certains, le mois de janvier rime avec DryJanuary, pour d'autres, c'est avec Janujairy. Quèsaco ? C'est un challenge né sur les réseaux sociaux lancé en 2019 qui a pour but de pousser les femmes à s'aimer plus et à s'accepter telle qu'elles sont. C'est Laura Jackson, une étudiante anglaise de 21 ans, qui a décidé de lancer le défi à sa communauté, mais pas que. D'abord timide, le challenge a fini par prendre de l'ampleur, boosté par le hashtag #januhairy.

Un shoot de self-love

L'objectif de ce challenge ? Ne pas toucher à ses poils où qu'ils soient et les arborer fièrement pour faire la nique aux stéréotypes de beauté et autres conventions normées autour du corps et de la beauté des femmes. "Januhairy n'est absolument pas une campagne incitant à culpabiliser ceux qui ne comprennent pas qu'avoir des poils est normal, mais plutôt une manière de redonner le pouvoir aux femmes et de les aider à s'accepter", explique Laura sur son compte Instagram.

Un challenge de plus en plus populaire

La folie Januhairy semble avoir finalement réussi à prendre sur les réseaux sociaux. Chaque année, de plus en plus de femmes montrent, sans complexe, leurs aisselles duveteuses et leurs jambes poilues. Mais en somme, rien de bien nouveau... De nombreuses personnalités comme Madona, Julia Roberts ou encore Miley Cyrus avaient déjà emboîté le pas de cette nouvelle tendance.

Alors ? Prête à bouder votre rasoir ? 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Januhairy (@januhairy)

 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Januhairy (@januhairy)

 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Januhairy (@januhairy)

 

 

 

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, body