Les femmes ont de moins en moins envie de prendre une pilule orale tous les jours pour se protéger en raison des nombreux inconvénients qui subsistent, et ça, une entreprise américaine l’a bien compris.

La société Evofem Biosciences basée à San Diego se penche actuellement sur le sujet et, a priori, ce tout nouveau moyen de contraception devrait voir le jour SANS hormones et SANS effets secondaires.

Baptisée Amphora, cette nouvelle contraception a tout pour plaire. Il s’agirait d’un gel contraceptif dont l’efficacité a été prouvée en essai clinique. Applicable sur le vagin environ une heure avant un rapport sexuel, le gel va réguler le pH vaginal et le maintenir entre 3,5 et 4,5, créant ainsi un environnement hostile pour le sperme.

Si cette contraception empêcherait la fécondation, il semblerait que ce pH soit également nocif pour certaines infections et maladies sexuellement transmissibles. En effet, d’après la firme, le gel créerait un environnement propice au maintien d’une flore vaginale saine, mais qui éviterait la prolifération de bactéries nocives et d’infections. Cela préviendrait notamment la transmission de la chlamydia et de la gonorrhée.

« Ces résultats ouvrent la voie au lancement d'Amphora sur le marché de la contraception en tant que nouvelle méthode, hautement efficace, non hormonale et contrôlée par la femme, qui répond enfin au désir tant attendu des femmes d'éviter les hormones », a déclaré Yasmeen Rahimi, analyste chez Roth Capital Partners, une société d'investissement privé.

Encore en phase de test, Amphora pourrait bien être commercialisée aux États-Unis durant l'année 2020 grâce à une levée de fond. Affaire à suivre de très près !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement