Le 13 juin, un avion de la compagnie Ukraine International Airlines a atterri à l'aéroport Pearson de Toronto au Canada avec à son bord 500 chiots.

Très prisés au Canada, les bouledogues français y sont importés pour y être vendus. Malheureusement, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), qui est en charge de la réglementation de l'importation d'animaux, a annoncé que 38 d'entre eux avaient été retrouvés morts et que de nombreux autres étaient en très mauvaise santé. Entre déshydratation, faiblesse et vomissements, la scène a été qualifiée comme « scène d’horreur » par une maître-chien présente dans la zone de fret de l'aéroport pour récupérer un autre animal.

« C'était un cauchemar. Le Canada et le gouvernement fédéral doivent changer les lois sur l'importation de ces chiots » a-t-elle déclaré.

Suite à ça, une enquête pour découvrir les circonstances de cet incident a été ouverte. « Le Canada applique des normes rigoureuses pour l'importation d’animaux afin de protéger les animaux canadiens contre l'introduction de maladies animales graves. Toutes les exigences en matière d'importation doivent être respectées avant qu'un animal ne soit importé », a déclaré l'ACIA.

Également, la compagnie aérienne a publié ses condoléances pour la perte tragique de vies animales sur Facebook et affirme travailler « en coopération avec les autorités locales pour déterminer ce qui s'est passé et pour faire les changements nécessaires afin d'éviter qu'une telle situation ne se reproduise ».

Pour rappel, la vente de chiots au Canada est un commerce très lucratif et fait donc l'objet de trafics

En espérant que les mesures nécessaires soient prises.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement