Qu'est-ce que le princess treatment, cet idéal de couple qui fait fantasmer internet ?

Juliette Gour 13 mai 2024

Pas une semaine ne passe sans qu'une nouvelle tendance un peu étrange vienne titiller notre curiosité. Cette fois, il est question du "Princess Treatment", une tendance de dating qui positionne les femmes sur un piédestal, mais qui n'est manifestement pas du goût de tout le monde. 

En bonne génération biberonnée à Disney, nous avons tous grandit avec une idée un peu toute faite de l'amour. En grandissant, on a bingé Gossip Girl et on est tombé sous le charme de Chuck Bass : un mec ténébreux, torturé, riche à milliards, capable de traverser la moitié du globe pour trouver les bas fétiches de sa bien-aimée. 

Les plus audacieux se sont également laissé tenté par les rom com, ont été séduits par Edward Cullen - vampire et gentlemen - ont fantasmé sur Christian Grey, milliardaire lui aussi torturé (décidément) prêt à dépenser le PIB du Soudan pour garder Anastasia auprès de lui... Les exemples d'hommes prêts à traiter les femmes comme des princesses ne manquent pas et cette histoire de "princess treatment" est aujourd'hui considérée comme un goal à atteindre pour certains netizens. 

Mais qu'est-ce que le Princess Treatment ? 

Selon l'Urban Dictionnary, on peut résumer le Princess Treatment ainsi : c'est lorsqu'un homme paye pour tout (les ongles, les chaussures et les cheveux), qu'il répond rapidement, qu'il se soucie de tout, qu'il fait passer sa compagne en priorité... La femme elle, n'a rien d'autre à faire à part être aimée et prendre soin de soi. 

Si cette tendance a de quoi faire faire un malaise de masse à toutes les féministes de la première heure, pour une partie des internautes, c'est un idéal à atteindre. Avec près de 200K vidéos qui cumulent des millions de vues sur TikTok, de plus en plus de jeunes filles semblent fantasmer sur ce type de relation. Mais dans les faits, est-ce que c'est vraiment viable ou est-ce que ce n'est qu'une manière détournée pour enfermer les femmes sous sur cloche de cristal, en les poussant à n'être que belle (et puis c'est tout).

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Hilton (@parishilton)

Le "Princess Treatment", qu'en pensent les femmes ? 

Comme souvent, les avis divergent en fonction des générations. Si pour les trentenaires et autres millénials, le Princess Treatment n'a rien d'enviable, pour certaines jeunes filles, plus jeunes, c'est une façon de se libérer d'une certaine charge mentale. 

Pour Ana, 23 ans, c'est presque un soulagement d'être traité comme une princesse "Quand je suis avec mon mec, je ne pense à rien d'autre, parce que je sais qu'il pensera pour nous deux, donc je peux me détendre. C'est une façon intense de se sentir aimée et on s'y habitue plutôt vite." 

Adieu la charge mentale donc, mais on dit également adieu à la notion d'égalité - dans un sens comme dans l'autre. Pourtant, pour de nombreux experts en relation, le couple n'est viable que s'il y a une notion d'égalité, mais encore une fois, les schémas sont toujours discutables. 

Pour d'autres femmes, ce type de traitement est difficilement transposable à toutes les femmes, car en fonction du besoin d'indépendance, il est difficile de se laisser traiter comme une princesse. 

"Pour moi, c'est une façon d'être infantilisé par son partenaire et en tant que féministe, c'est un peu difficile à accepter. C'est évidemment toujours plaisant d'être face à un homme galant, mais rapidement, on a l'impression qu'on ne nous demande rien de plus que d'être belle. On finit par n'être qu'un trophée, une chose que l'on trimbale d'un endroit à un autre. J'aurais beaucoup de mal à accepter que de n'être qu'une jolie petite chose fragile, parce que je ne le suis tout simplement pas" nous a avoué Melissa, 27 ans et plutôt interloquée par cette tendance qu'elle considère un poil rétrograde. 

Deux visions s'affrontent donc, sur un sujet qui semble diviser les femmes entre elles. S'il n'y a évidemment rien de mal à rêver du prince charmant (sans collant ni cheval), il est tout de même important de se demander quelles sont les intentions de l'homme en infantilisant sa partenaire : est-ce qu'il y a une vraie volonté de se rendre le plus serviable possible ou, au contraire, est-ce que ce n'est pas une façon d'imposer un certain rapport de force dans la relation. En devenant le seul référentiel de la femme, l'homme devient un point d'ancrage, si bien qu'il est en mesure d'imposer ses envies à l'autre.

Quel est le point de vue des hommes sur la question ?

@aemilst this video achieved 7.7 million likes! amazing. princess treatment all the way 💋 #princesstreatment #couple ♬ suara asli - 🎧‹𝟛 - mi

Rares sont les hommes qui semblent en accord avec cette idée du couple. Non seulement, les hommes ont du moins en moins envie de se transformer en portefeuille ambulant (on s'est battu pour l'égalité et c'est tant mieux), mais ils ont également une vision assez négative des femmes qui sont en recherche de ce type de relation. 

"Je pense que les petites attentions et la galanterie sont essentielles dans une relation, mais pas d'infantiliser une femme. En plus, c'est un certain type de femme qui cherche ce genre de relation, les femmes actives et indépendantes ne sont pas réellement à la recherche de ça et elles restent quand même plus intéressantes". Pour Yann, 28 ans, le choix est vite fait, les femmes en recherche de ce genre de traitement sont à fuir, car trop dépendantes.

Pour Antoine, 34 ans, il y a également un problème du côté des hommes qui misent sur ce genre de traitement pour les femmes : "Ce sont les hommes en manque de confiance qui ont tendance à utiliser ce genre de traitement, car avec ça, ils sont sûrs de créer un lien de dépendance avec leur partenaire et ils existent aux yeux de quelqu'un." 

D'un côté comme de l'autre, le projet ne semble pas emballer grand monde et devrait plutôt rester à l'état de fantasme ou d'attentions ponctuelles. Mais est-ce que ce n'est finalement pas un point de vue très occidental ?

QUID des dating cultures à travers le monde ?

Les relations amoureuses ne sont évidemment pas une constante et chaque pays semble avoir sa propre culture en matière de dating. Aux USA, par exemple, on respecte la règle des 5 dates, au Japon, on s'excuse avant de demander un rendez-vous à quelqu'un et en Corée du Sud, on organise des rendez-vous à ses amis pour qu'ils trouvent la perle rare. 

Mais justement, la dating culture étant différent d'un pays à l'autre, il est parfois difficile de comparer. Pour Nina, 31 ans, depuis qu'elle vit en Corée du Sud, elle découvre de nouvelles règles en matière de dating :"On a tendance à se moquer des dramas coréens, mais ils sont parfois assez proches de la réalité. En arrivant ici, j'ai découvert une nouvelle façon de dater : on m'envoyait des taxis pour que je n'aie pas à marcher, je n'ai jamais payé un repas, des hommes sont prêts à traverser la ville pour me raccompagner chez moi... Les exemples de "princess treatment" ne manquent pas. Je commence d'ailleurs à redouter le moment où je vais rentrer en France, parce que ce ne sera jamais pareil." 

La dating culture étant très liée à la société, normal qu'il y ait des différences très marquées entre les pays. Pour le cas de la Corée du Sud, le rapport aux femmes étant si différent (et le féminisme inexistant) il n'y a rien d'étonnant de voir des hommes se plier en 4 pour satisfaire une femme... C'est une sorte de misogynie positive, presque unique au monde. 

Finalement, la question n'est pas tant de savoir si le Princess Treatment est une bonne chose ou non, mais plus de comprendre les intensions qui se cachent derrière. Si les comportements découlent d'une vraie volonté de faire plaisir à l'autre, pourquoi pas, mais s'ils sont motivés par une envie de contrôler l'autre ou de lui imposer une certaine forme de domination, c'est problématique. 

Comme tout dans la vie, c'est une question de dosage... Et dans l'absolu, rien n'empêche les hommes d'être - eux aussi - traités comme des princesses de temps en temps. Parce que finalement, est-ce que ce n'est pas ça le propre même d'une relation amoureuse qui fonctionne ? Traiter l'autre comme on aimerait être traité. 

Retrouvez plus d'articles dans notre rubrique Société

 

Tags : couple, société, Dating

Juliette Gour
Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauté, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi