Aah... Le Monopoly !

- "C'est moi la banque !"

- "C'est moi qui distribue les cartes ! "

- "Recommence à lancer les dés tu as triché pour tomber sur le double 6 !"

- "Non ! Tu n'as pas le droit d'acheter cette rue, je la voulais avant toi !"

Horrifiée vous regardez votre Jules, qui est cette personne et qu'a-t-elle fait de votre adorable petit chéri ?

Jamais vous ne l'avez vu se mettre en colère comme ça et pour un jeu en plus, vous le redécouvrez...

Hélas ça n'est pas nouveau, il existe des tas de personnes qui jouent leur vie pendant le Monopoly, et vous avez beau leur dire "ce n'est qu'un jeu", ils ne l'entendent pas. 

Un psychanalyste, Steve McKeown, s'est en effet penché sur ce comportement et selon son étude, les personnes qui s'emportent durant une partie de Monopoly seraient des "Control Freaks" (des maniaques du contrôle). 
Ces personnes ressentent un besoin obsessionnel d'exercer un contrôle sur elles-mêmes, les autres et de prendre le contrôle de toute situation mais surtout, ce comportement s'explique par la peur de l'échec. Eh oui, ces personnes ont peur de perdre. Que ce soit dans la vie, ou dans un jeu d'ailleurs...
En prenant l'exemple du jeu de société, les "Control Freaks" vont laisser ressortir leur vraie nature en voulant à tout prix maîtriser le cours du jeu.
Ils tiendront donc à être absolument le banquier, celui qui distribue les cartes ou être tout simplement la référence en matière de règles. 

Ils ne joueront pas pour le plaisir du jeu mais pour gagner et lorsqu'ils voient que ça n'est pas possible ils deviennent furieux.

Alors imaginez un peu leurs têtes en découvrant la nouvelle version Monopoly créée exprès pour les tricheurs...

Allez c'est pas si grave, vous qui le prenez à la rigolade laissez votre Jules gagner et tout le monde sera content !

Enjoy,

Les Éclaireuses