Heure et jour du crime : 3h16, dans la nuit de vendredi à samedi.

Lieu du crime : une soirée arrosée entre copines.

Victime : Julien, votre ex.

Accusation : Texto non-voulu "Tu me manques, t'aurais jamais dû partir, je t'aime encore..." etc.

 

Laquelle d'entre nous ne s'est jamais confrontée à ce genre de situation ? Sous les effets de l'alcool, nous avons le message facile, qu'il soit destiné à notre ex, à une amie ou à notre mère.

Mais dans tous les cas, la culpabilité est bien présente le lendemain quand nous réalisons que nous n'aurions JAMAIS dû envoyer ce message.

Ah si seulement, nous avions un contrôle total sur notre cerveau ou bien un garde du corps constant, toujours prêt à nous taper sur l'épaule lorsque la situation devient dangereuse. Mais non, nous ne pouvons compter que sur nous-même.

Enfin, jusqu'à aujourd'hui. 

Notre sauveur est le Docteur Datikashvili. Pourquoi ? Car il est l'inventeur d'une application miraculeuse capable de bloquer, "rappeler" et supprimer les messages finalement non-désirés avant que leurs destinataires ne puissent les lire. 

Privates!, fontionne assez simplement : vous choisissez parmi 3 niveaux de sécurité - "Mild", "Wild", ou "Insane" - selon la gravité estimée du message en question. 

Pour l'utiliser, il faut bien évidemment prendre conscience assez vite que vous n'auriez jamais dû envoyer ce message pour que l'utilisateur ne l'ouvre pas. Si c'est le cas et qu'il le lit, l'application ne peut rien faire pour vous malheureusement...

Mais pour ce qui est de ses fonctions initiales, il n'y a vraiment aucun risque.

Le Docteur Datikashvili explique : "Il est impossible pour le destinataire d'accéder ou de transférer le message si le paramètre de sécurité est enclenché" - sous-entendu pas de screenshot ou autres magouilles. 

Disponible uniquement sur iOs pour le moment, Privates! sera bientôt disponible sur Windows et Android. 

Seul bémol en revanche : l'application n'est pas encore disponible sur l'Apple Store français mais nous n'avons aucun doute sur le fait que cela ne devrait pas tarder. 

En attendant, notre seule option est d'arrêter de garder notre portable en soirée : trop de tentation ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Source : Privates!

 

Source : Privates!

 

 Découvrez Privates! en vidéo : 

 

Photo de couverture : ©AndrewLavin