Depuis l’affaire Harvey Weinstein, beaucoup de femmes victimes de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols ont décidé de témoigner et de raconter leur histoire. 

Le dernier nom cité à Hollywood n’est autre que Morgan Freeman, une légende du cinéma.

En effet, une assistante de production, qui a travaillé en 2015 sur le tournage du film Braquage à l'ancienne, affirme que Freeman l'a touchée et caressée en bas du dos, lui a fait des commentaires sur sa silhouette ou sa tenue. Elle raconte anonymement à CNN que l’acteur avait même tenté à de multiples reprises de lever sa jupe en lui faisant des remarques indécentes, et ce, chaque jour du tournage. 

Une autre femme membre de l’équipe de production du film Insaisissables a fait état d’un comportement similaire de la part de Morgan Freeman. 

Chloé Melas, une journaliste de la chaîne CNN a déclaré qu’elle a également subi les agressions de l'acteur. Elle explique que lorsqu’elle était enceinte et qu’elle avait interviewé l’acteur, lors d’une cérémonie de presse, ce dernier lui avait insinué à plusieurs reprises qu'il aurait aimé être là quand elle était tombée enceinte.

C’est au total huit victimes qui se plaignent de son horrible comportement et huit autres qui affirment avoir assisté à ces harcèlements. 

Face à ces accusations, l’acteur a présenté ses excuses auprès de ces femmes et a déclaré qu’il ne voulait pas les offenser, en tout cas, pas intentionnellement. Il a déclaré : "quiconque me connaît ou a travaillé avec moi sait que je ne suis pas quelqu’un qui voudrait vexer ou mettre mal à l’aise intentionnellement. Je m’excuse envers quiconque s’est senti offensé ou non respecté. Ce n’a jamais été mon intention". 

Affaire à suivre...
Les Éclaireuses 

 

-