S'il est évident que les réseaux sociaux ont modifié nos comportements, ils sont aussi devenus un nouveau support pour la parole des plus engagés. De nombreux comptes ont réussi à mettre en lumière des choses qui ont trop longtemps été considérées comme tabou. Surprises (ou pas), ce sont souvent des sujets qui touchent soit les minorités, soit les personnes LGBTQ+, soit les femmes. 

Et devinez quoi ? Ces comptes choquent. Les posts sont signalés, les commentaires haineux sont loin d'être rares et pourtant, ces guerrières et ces guerriers de l'ombre continuent à se battre, parce qu'ils savent que ce n'est qu'en parlant souvent de ces sujets qu'on arrivera à les normaliser.

Sexisme ordinaire, misogynie, homophobie, le tabou des menstruations, les repas de famille pas vraiment agréables... Tout y passe, à chaque compte sa situation, ses histoires et ses témoignages. Il n'est d'ailleurs pas rare de se reconnaître dans certains posts. Comme quoi, on est tous dans le même bateau. 

Découvrez 12 comptes Instagram à suivre de toute urgence pour pérenniser la lutte et pour prendre part à cette grande chaîne d'insoumission. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1) @DisBonjourSalePute, le compte qui montre du doigt le harcèlement de rue

 

Tout est parti d'un ras-le-bol du quotidien. Un soir de juillet 2020, Emanouela Todora créée le compte @DisBonjourSalePute sur un coup de tête après avoir subi une énième situation de harcèlement de rue. Quelques heures après, la jeune femme avait reçu des dizaines de témoignages de femmes qui, comme elle, en avaient marre de vivre ça au quotidien. En très peu de temps, la page a grossi, boostée par les mises en avant des médias qui ont soutenu la cause de la jeune femme. 

Aujourd'hui, DisBonjourSalePute est devenu une association, mais aussi (et surtout) un livre qui sortira en librairie le 9 juin. Cet ouvrage est l'aboutissement d'une année de travail et de recueil de témoignages de sa communauté. C'est LE livre qui déculpabilise les victimes, qui aide à comprendre que les méchants ce sont ceux qui harcèlent et les victimes ne sont jamais responsables de ce qui leur arrive.

C'est avec beaucoup de justesse que le compte met en avant les témoignages des abonnés et des anonymes. Cependant, le compte démontre aussi que la lutte sera encore longue et que chaque jour est nécessaire pour lutter contre le fléau du harcèlement de rue. N'attendez plus et adhérez à la lutte. 

Dis Bonjour Sale Pute, en librairie le 9 juin et disponible en précommande.

 

2) @Punchlinettes, le petit guide de la répartie qui nous donne des idées pour répondre à ceux qui nous agressent

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Punchlinettes (@punchlinettes)

 

Ce compte a décidé de prendre le parti de l'humour pour parler du sexisme ordinaire. C'est avec beaucoup de justesse et une pointe de drôlerie que le compte expose les témoignages des personnes qui subissent, au quotidien, le sexisme ordinaire. 

Avec un livre en préparation, prévu pour le mois d'août, ce compte nous donne envie de briser la loi du silence et de ne plus accepter les remarques que l'on peut nous faire. 

Punchlinettes, c'est le compte qui nous donne la force de répondre, du tac au tac aux agresseurs pour les moucher bien comme il faut. Le compte nous prouve qu'il ne faut jamais hésiter à répondre, souvent, ça tourne l'interlocuteur au ridicule et ça lui coupe immédiatement les jambes. Parce que le silence, en 2021, c'est fini, Punchlinette a décidé de le jeter au placard et de célébrer celles qui osent dire ce qu'elles pensent.

N'hésitez pas, vous aussi, à témoigner et à partager vos petites victoires du quotidien ! Cela donnera assurément du courage à toutes celles qui n'osent pas (encore).

 

3) @Dans_La_Bouche_D'une_Fille, le compte qui regroupe le sexisme ordinaire du quotidien

 

Parce que les mots ont un poids, ce compte a décidé de les écrire, en gros et en gras, pour montrer au monde à quoi ressemble, dans le texte, le sexisme ordinaire. Même si on essaye d'inverser la tendance, le patriarcat a encore quelques beaux jours devant lui (malheureusement). Ce sont des comptes comme Dans La Bouche D'une Fille qui, en mettant en exergue ce que l'ont peu subir au quotidien, permettront d'inverser la tendance. 

Encore une fois, il est question de témoignages, parce que nous avons tous et toutes subi, un jour ou l'autre, des bribes du sexisme ordinaire et des stéréotypes de genre. Ces témoignages, le collectif les a réunis dans un livre, pour marquer au fer rouge les messages sur des pages. Ainsi, même ceux qui n'ont pas Instagram peuvent lire et relire les témoignages pour comprendre à quoi peut ressembler le quotidien de certaines personnes.

Dans La Bouche D'une Fille, disponible dans toutes les bonnes librairies.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4) @Taspensea, le compte qui expose, aux yeux de tous, le poids de la charge mentale

 

Parce qu'il n'y a pas le sexisme ordinaire qui mérite d'être dénoncé, la charge mentale a aussi droit à son volet (et heureusement). Si le sujet est assez mis en avant depuis une paire d'années, la charge mentale qui pèse sur les mères de famille reste bel et bien existante (elle se couple d'ailleurs généralement avec d'autres charges, comme la charge sexuelle ou la charge médicale). 

Ce compte prouve qu'il reste clairement du chemin à faire sur la question de la répartition des tâches dans le foyer. En portant les témoignages à la vue de tous, T'as pensé à ? permet de mettre en lumière la pression quotidienne qui pèse sur les mères de famille, mais pas que. Finalement, au fil des témoignages, on se rend compte que la charge mentale concerne toutes les femmes, du moment qu'elles sont en présence d'un homme... Comme s'il y avait une force divine (le patriarcat) qui nous mettait directement dans la position de celle qui fait tout à partir du moment où un homme est dans la pièce.

Le compte permet de voir le problème de la charge mentale sous différents angles et aspects. C'est cette vision globale du problème permet d'en établir les majeurs problèmes et d'éventuellement trouver des solutions durables pour inverser la tendance.

Vous aussi, osez témoigner pour partager votre expérience personnelle sur la question de la charge mentale.

 

5) @MerciAUnInconnu, le compte qui nous donne du baume au cœur et qui nous refait croire en la solidarité

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Merci à un inconnu (@merciauninconnu)

 

Parce qu'il n'y a pas que des histoires sordides, Merci à un Inconnu a décidé de parler de solidarité, de celle que l'on a reçue, un jour, de la part d'un inconnu. Que ce soit dans une rame de métro, dans un rayon de supermarché ou même dans la rue, il arrive parfois qu'un ange gardien passe par là et qu'il vous tende la main pour vous aider à sortir d'une situation bancale.

C'est ce que glorifie ce compte, c'est les actes de solidarité du quotidien, ceux qu'on attendait plus, tant la vie peut parfois être morose. Si vous avez besoin d'un shoot de bienveillance et de good mood, c'est le compte parfait. 

Cela peut également donner envie à tout le monde d'être plus solidaire et de s'épauler, comme ça, sans raison, lorsque l'on voit quelqu'un dans une situation délicate. 

N'hésitez pas à envoyer votre témoignage pour partager un peu de positivisme sur les réseaux.

6) @Coupdesang, un compte qui parle des règles, parce qu'il faut (enfin) arrêter de croire que c'est sale et tabou

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Coup de Sang (@coupdesang)

 

Dans la série des sources de charge mentale et de sexisme ordinaire, les règles semblent être du pain béni pour ceux qui aiment rappeler aux femmes qu'elles ne sont "que des femmes". Après nous avoir persuadées pendant des siècles que les règles étaient sales et que nous étions les créatures du diable (quand on est pas des dragons), les amazones 2.0 ont décidé d'inverser la vapeur et de crier haut et fort que non, le sang, ce n'est pas sale, non, on n’exagère pas quand on dit qu'on a mal et non, les règles ne sont pas la justification de toutes nos sautes d'humeur.

Encore une fois, il est question de témoignages, des témoignages qui nous font lever les yeux aux ciels car ils relatent de situations tellement absurdes et ubuesques. Aucune femme ne devrait encore subir ces remarques en 2021. Et c'est grâce à des comptes comme Coup de Sang que l'on arrivera à tordre le cou à ces idées reçues.

Si vous aussi vous avez envie de partager votre expérience sur le sujet, n'attendez plus pour envoyer votre témoignage. Le compte a également une campagne Ulule pour récolter des dons dans le but d'une campagne de sensibilisation et d'information sur les règles.

 

7) @Payetonpoil, le compte qui parle de la pression de l'épilation qui pèse sur les femmes

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paye Ton Poil (@payetonpoil)

 

Les poils sont un autre grand volet du sexisme. Parce qu'apparemment, il existerait une règle ultime qui voudrait que les femmes soient toujours rasées de près, avec des jambes douces comme de la soie. Spoiler, une femme a aussi des poils et elles ont tout à fait le droit de les garder. Sauf qu'il semblerait que certains en aient décidé autrement. 

Ainsi, de nombreuses femmes se sont déjà pris des remarques sur leur pilosité et le compte Paye Ton Poil, créé par le collectif Liberté Pilosité Sororité, a décidé de les partager pour déculpabiliser sur la question du poil et éduquer sur la question du choix, celui que l'on fait pour soit. Car si c'est un choix de s'épiler, c'est aussi un choix (tout à fait respectable) de ne pas toucher à ses poils et de laisser sa douce toison intacte (n'en déplaise aux autres).

N'ayez plus honte de témoigner sur la question de vos poils, ça aidera sûrement plus de femmes que vous ne le pensiez.

8) @Wesh_soeur, le compte qui relate des situations révoltantes du quotidien

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rox she/elle (@wesh_soeur)

 

Parce que la révolte peut se cacher partout, ce compte a fait le choix de mettre en avant tous les types de situations gênantes, blessantes, dégradantes qui peuvent toucher les femmes dans leur quotidien. Qu'elles soient adolescentes ou dans un âge adulte bien entamé, personne n'est épargné. 

Au-delà de la révolte que doivent vous procurer les posts, ils sont également une fonction fédératrice. Mettre en avant ce type de situation pour ne plus qu'elles se reproduisent, telle est la doctrine de ce compte Instagram, et on ne peut que le soutenir. 

Si vous souhaitez aussi témoigner, n'attendez plus et envoyez votre histoire à Wesh Soeur.

9) @Balancetonuterus, le compte qui lève le voile sur les violences gynécologiques

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Balance ton uterus (@balancetonuterus)

 

Encore trop peu misent en avant, les violences gynécologiques et obstétriques sont pourtant une réalité. Des professionnels de la santé se permettent de juger leurs patientes et leur faire des remarques plus que déplacées. Les histoires de femmes traumatisées par un rendez-vous gynécologique ne manquent pas et Balance ton Uterus a décidé de les mettre en avant pour parler, publiquement, de cet inquiétant phénomène de société. 

Ce n'est sûrement pas nouveau, des médecins qui n'ont aucune considération pour leurs patientes, mais ce n'est que très récemment que des femmes ont osé parler de ce qui leur était arrivé, une fois les jambes sur les étriers, totalement démunies, face à un gynécologue peu professionnel ou dénué d'empathie (ou même de conscience professionnelle).

Heureusement qu'il existe des comptes comme celui-là pour lever le voile sur cette réalité. 

Si vous aussi vous avez connu des violences gynécologiques et que vous souhaitez partager votre histoire, envoyez votre témoignage à Balance ton Utérus.

 

10) @Payetonrepasdefamille, le compte qui nous fait comprendre que, finalement, on a tous les mêmes familles

Et si, finalement, l'histoire de l'oncle raciste n'était pas une légende ? Paye Ton Repas De Famille relate les délicates phrases que l'on peut entendre lors des repas de famille. Parce qu'on le sait, il arrive toujours un moment où la discutions dérape sur des sujets plus ou moins touchy (la politique, l'homosexualité... il y en a des tas) et c'est souvent à ce moment-là que les yeux des personnes un peu plus âgées (aka les boomers) se tournent vers les plus jeunes de la table (c'est encore pire si ces jeunes personnes sont ouvertement militantes pour une cause). Souvent, c'est là que le drame commence, les esprits s'échauffent et les phrases plus franchement d'actualité sortent. C'est souvent un florilège de sexisme, de racisme, d'homophobie, de transphobie... Un joyeux cocktail qui nous pousse à nous questionner sur notre famille. 

Ce compte a décidé de réunir ces phrases entendues lors des repas de famille pour nous rassure : non, ce n'est pas vous la feminazie complètement folle, ce sont les personnes âgées qui ne sont plus vraiment au fait des débats actuels. Certes, ça nous rassure, mais ça nous donne surtout envie de tout faire pour ne pas mal vieillir !

Si vous aussi vous voulez partager vos perles entendues lors des repas de famille, n'hésitez pas à envoyer votre témoignage.

 

11) @Reponse.a.tout, des phrases bien cassantes pour clouer le bec aux personnes sexistes

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Réponse À Tout (@reponse.a.tout)

 

Encore un petit guide de la répartie qui fait un bien fou ! Si vous ne savez jamais quoi répondre aux remarques récurrentes de sexisme ordinaire, Reponse à tout vous aide à trouver la réponse parfaite, celle que vous allez enregistrer pour ressortir au bon moment et qui mouchera votre interlocuteur bien comme il faut !

Blague à part, une fois de plus, ce compte permet de montrer la violence de certaines remarques et à quel point le message véhiculé peut être ridicule. 

Parce le temps est venu d'arrêter de se taire, payez-vous une bonne tranche de rigolade en parcourant les posts du compte !

 

12) @Sorcieretamere, un compte éclairé qui parle de féminisme, de sexisme et de sexualité

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sorcière ta mère ! (@sorcieretamere)

 

Parce que l'image des sorcières est devenue le symbole de la lutte féminisme, il fallait bien un compte Instagram qui porte ce nom. Ici, on parle de ces petites choses du quotidien qui s'attaquent directement à un genre, à une sexualité ou à un combat. C'est avec des phrases bien pensées mêlées à des témoignages que le compte, tenu par l'autrice Gala Avanzi, dénonce les choses. 

Le compte a également une newsletter, pour recevoir, directement dans sa boîte mail des conseils avisés qui nous aident à nous renseigner sur de nombreux combats.

Il ne vous reste plus qu'une seule chose à faire, vous abonner et parcourir les posts !

 

 

 

Tags : société