La belle Emilia Clarke s'est récemment confiée sur son état de santé qui a failli la pousser à quitter Game of Thrones, en rédigeant un papier pour 'The New Yorker'.

Nous étions loin de nous douter qu'un événement aussi déchirant était survenu dans la vie d'Emilia Clarke, ayant frôlé la mort.

L'actrice a expliqué avoir été victime de deux ruptures d'anévrismes cérébraux. 

Il s'agit en fait d'une poche de sang, provoquée soit par une faiblesse du tissu vasculaire, ou suite à d'autres antécédents (traumatisme crânien, fort tabagisme, alcoolisme, etc.). L'anévrisme peut être déclenché par une forte pression, du stress, un exercice physique et autre.

Le plus dangereux est lorsque l'anévrisme se rompt, car cela entraîne une hémorragie intercérébrale, pouvant par la suite mener au coma, ou à la mort, selon sa gravité.

Emilia Clarke a donc indiqué avoir subi plusieurs opérations, la première à ses 24 ans, pour empêcher cela, confiant que si l'une des opérations n'avait pas pu être faite, elle serait morte. 

Suite à tant de douleur et de désespoir, l'actrice a avoué 'qu'elle avait demandé au staff médical de la laisser mourir', ou encore 'qu'elle était persuadée qu'elle n'allait plus vivre'.

Elle a donc passé certaines journées dédiées à la presse pour 'Game of Thrones' dans une douleur épouvantable, en étant sous morphine.

Elle assure que désormais, elle est totalement rétablie, et remercie sa mère, son frère, l'équipe médicale et ses amis pour l'avoir soutenue dans cette terrible épreuve.

Un discours poignant, qui laisse à réfléchir sur les choses importantes de la vie !

Les Éclaireuses

 

-