Un orang-outan a été gravement blessé par 74 tirs de pistolet à air comprimé

Vous n'êtes sûrement pas sans connaître l'énorme problématique autour de l'huile de palme et de la déforestation que provoque sa production intensive. Et vous le savez peut-être moins, mais les plus touchés par la question ne sont pas nous, pauvres humains nourris à coup de graisses saturées, mais bien les orangs-outans, qui voient leur habitat disparaître petit à petit...

Les orangs-outans de Bornéo ont d'ailleurs vu leur nombre se réduire de 100 000 en 20 ans, ce qui en fait une espèce classée en état critique d'extinction. Et pourtant, les conflits n'ont de cesse d'augmenter, mettant à mal la survie de ces singes qui luttent chaque jour. Et ce combat s'est empiré depuis l'utilisation des armes à air comprimé que les locaux peuvent se fournir facilement... Ils en usent et en abusent contre les orangs-outans qui s'approcheraient de trop près, n'hésitant pas à multiplier les tirs sur un même animal.

C'est le cas de Hope (nommée ainsi après son sauvetage), qui est même devenue aveugle après avoir reçu pas moins de 74 tirs de pistolet à air comprimé ! Quatre balles dans l'œil gauche, deux dans l'œil droit, cette maman singe, déjà blessée au moment des faits, tentait par tout moyen de protéger son bébé de 1 mois qui était malnutri. 

Lors du sauvetage, le bébé est mort et la maman a dû subir plusieurs opérations, notamment sur les plaies infectées et sa clavicule cassée. À cause de sa cécité, des conséquences de ses blessures, et du traumatisme, Hope ne pourra plus retourner à l'état sauvage...

En 2018, un orang-outan était déjà mort à Bornéo après 130 coups de pistolets à air comprimé.

De bien tristes nouvelles qui montrent les dégâts que peuvent causer les lobbys agroalimentaires...

Les Éclaireuses

- - -

Vous aimerez aussi

Top de Bien-être

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !