Vos bras sont mollassons et ont la force d'un Ficello ? Pas facile de travailler tout ça, surtout lorsque l'on ne veut pas prendre en masse... Pourtant, les bras, c'est super utile. Ça sert à porter des trucs lourds (comme une valise à l'aéroport ou un carton pendant un déménagement), ça aide lorsque l'on fait du yoga (essayez un chien tête en bas sans les bras, vous allez voir que c'est beaucoup moins drôle) et, surtout, ça sert à faire des câlins (et un câlin tout mou, ce n’est pas franchement ce qu'il y a de plus agréable).

En matière de bras, s'il y en a qui en connaissent un rayon, c'est bien les danseurs. Pourquoi ? Parce que, malgré ce que l'on peut croire, ce sont les bras qui nous soutiennent lorsque l'on danse (plus le périnée). Ce sont eux qui nous aident à donner de l'amplitude au mouvement et, surtout, à garder un certain équilibre. Pour toutes ces raisons, les bras sont essentiels aux danseurs et il faut que ces derniers soient assez toniques pour faire tout le travail qu'on attend d'eux. Résultat, les danseurs ont des bras toniques, puissants, mais qui pourtant paraissent si fins et délicats. Un résultat difficile à obtenir (car il demande beaucoup de travail), mais pas impossible. 

Le mieux, c'est encore de s'inspirer des exercices fétiches des petits rats pour se créer une ligne de bras qui rendrait jalouse Dorothée Gilbert ou Sylvie Guillem. 

Ready ? 

Les Éclaireuses

Première étape : faites des cercles avec vos bras

Ouvrez vos bras en seconde (perpendiculaires, de part et d'autre de votre corps), bien tendus et, surtout, sans monter les épaules. Dégagez votre cou au maximum en tirant votre tête vers le haut (imaginez que vous voulez coller le haut de votre crâne au plafond). Une fois en position, commencez à faire de petits cercles avec vos bras, très lents, dans le contrôle. Tournez 10 fois vers l'avant et 10 fois vers l'arrière. Descendez doucement les bras le long de votre corps pendant quelques secondes avant de reprendre la position et de recommencer. Renouvelez l'exercice 3 à 5 fois.

Deuxième étape : travail de bras jazz

Toujours dans cette idée de s'inspirer des exercices pratiqués par les danseuses, il est également possible de prendre modèle sur les techniques jazz pour créer des exercices efficaces. Attention, celui-là peut être éprouvant, mais est cruellement efficace. Placez vos bras en seconde, comme pour le premier exercice. En alternant les côtés, vous allez répéter un mouvement tout le temps de la musique de votre choix (choisissez quelque chose de rythmé). Bras en seconde, venez replier l'avant-bras au niveau de votre sein. Retendez l'avant-bras et montez le bras entier dans l'alignement de votre corps (l'intérieur du coude doit toucher votre tête). Redescendez le bras en seconde et refaites le petit enchaînement de l'autre bras. 

Tout au long de l'exercice, veillez à garder les épaules détendues et ne mettez pas de tension dans les trapèzes (sans quoi vous risquez d'avoir mal et de ne pas travailler vos muscles de la bonne façon). Pour que l'exercice soit encore plus efficace, veillez à aller au bout du mouvement, en mettant de l'énergie jusqu'au bout des doigts.

Troisième étape : les ports de bras

Pour finir, travaillez vos bras comme une vraie ballerine. Placez vos bras en première position, imaginez que vous tenez un gros ballon juste au niveau de votre nombril, les bras ne doivent être ni trop ouverts ni trop fermés. Une fois que vos bras sont dans la bonne position, ouvrez-les et développez-les lentement, l'un vers l'avant et l'autre sur le côté en seconde position. Une fois arrivé, refermez les bras, lentement, pour revenir en première position avant de développer dans l'opposition. 
 
Pour ce qui est du reste du corps, il doit être solidement ancré dans le sol. Pour garder un équilibre parfait, veillez à engager vos abdos et donc votre périnée. Ici encore, les épaules doivent être sans tensions et les omoplates doivent être bien plates, dans le prolongement de votre dos. Une fois de plus, l'exercice ne sera efficace que si vous allez au bout du mouvement et que vous restez dans la lenteur.
 

Pour aller plus loin

Vous avez envie d'entrer dans une pratique régulière, encadrée, qui vous permettra de vous sculpter une vraie silhouette de ballerine ? Il existe plusieurs solutions ! La première s'appelle Kalon Movement : c'est une méthode qui a été créée par d'anciennes danseuses des cabarets parisiens et qui permet de se sculpter une silhouette élancée avec des muscles longs et fins, tout comme les danseuses. 

La seconde option s'appelle DanceFloor Paris, c'est un studio de danse (grand luxe) qui propose une flopée de cours en physique et online. Les cours parfaits pour travailler sa silhouette en profondeur ? La Barre Tonic, le Cardio Pop Star ou encore le cours Port de bras. Allez, let's dance ! 

 
 
 
 

 

Tags : danse, conseils sportifs, circuit sportif