Qui a dit qu'il fallait forcément être deux pour aimer ? L'amour que l'on porte à soi est tout aussi - si ce n'est plus - important que celui que l'on peut porter à l'autre. Parce qu'il est important de comprendre la force et l'importance de l'auto-amour : comment peut-on aimer quelqu'un si l'on ne s'aime pas soi-même ? Heureusement, un vent de libération souffle sur les mœurs et, même si les idées conservatrices sont tenaces, les choses évoluent, petit à petit.

Qu'est-ce qui se cache derrière le concept de l'autosexualité ? Point question ici d'une histoire de narcissisme mal placé, il est question de désir, de celui que l'on peut se porter à soi-même. Il est bien question d'amour pour soi - comme Narcisse - mais rien de choquant ou de névrotique, l'amour pour soi est une notion tout à fait acceptable qu'il est temps de normaliser. 

Dans les faits, l'autosexualité est une pratique sexuelle qui met un point d'honneur à l'appréciation personnelle. Les personnes qui la pratiquent peuvent même ressentir du désir pour eux-mêmes. Rien de plus sain en somme, se faire l'amour à soi-même n'a jamais tué personne, au contraire. 

Du point de vue pratique, c'est bel et bien une question de masturbation, mais la notion d'auto-amour va beaucoup plus loin, c'est une idée globale qui englobe toute cette notion de délicatesse, d'appréciation et d'amour pour notre personne, en tant que personne. 

Envie d'en savoir plus ? On vous explique tout ! 

Enjoy

Les Éclaireuses

 

Concrètement, qu'est ce que c'est que l'autosexualité ? 

-

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous regarder dans le miroir le matin et de vous trouver particulièrement attirante ? Cette idée est le fondement de l'autosexualité. Toute cette notion se construit autour de l'attirance (de l'excitation) que l'on peut ressentir envers soi-même. Au-delà de la sexualité, c'est aussi développer des sentiments délicats et sincères pour soi. C'est se rendre compte que l'on peut réellement s'aimer, qu'avant toute chose, on est la personne qu'il faut chérir en premier. 

Plusieurs personnalités, comme Emma Watson ou Kourtney Kardashian, se sont revendiquées autosexuelles. Selon les thérapeutes, l'autosexualité repose sur le fait de se sentir sexy indépendamment du jugement des autres. Travailler l'amour de soi, c'est se permettre de comprendre que notre valeur ne dépend pas du jugement des autres, que nous sommes les seuls juges de ce que nous sommes. 

Plus que le simple fait de se masturber, c'est avant tout une notion de connaissance et d'appréciation de soi. Il n'y a aucun mal à être excité par sa propre nudité ou par ses propres courbes. 

 

Une pratique indissociable de l'autoromantisme

-

Devenir sa propre source de désir permet d'ouvrir la porte de l'exploration. C'est comprendre ce qui nous plaît, ou non, ce qui nous fera grimper aux rideaux et ce qui nous laissera de marbre. C'est une très belle façon de se comprendre et de pouvoir guider ses partenaires futurs sur le chemin de l'extase. 

On accompagne souvent l'autosexualité de l'autoromantisme. Comme dans une relation amoureuse à deux, une relation amoureuse avec soi-même ne se concentre pas que sur le sexe. Ce sont toutes les choses que vous pouvez faire pour vous cajoler. Ça va de l'automassage aux cadeaux que vous vous faites à vous-même, en passant par ce délicieux plat que vous allez cuisiner pour vous et seulement pour vous. En somme, ce n'est ni plus ni moins que de trouver l'épanouissement dans la solitude, sans la considérer comme un poids. Au contraire, ce quotidien solitaire qui peut paraître si contraignant pour certains vous permet d'apprendre à vous connaître et de créer une harmonie avec votre personne. 

Au regard d'une société qui glorifie le couple, ces comportements peuvent paraître déroutants, mais ils n'en restent pas moins sains. En psychologie, on considère que l'amour de soi est primordial pour la construction de l'estime personnelle. Selon les psychiatres Roberts Ornstein et David Sobel : « Le bonheur est le privilège de ceux qui savent cultiver les illusions positives, et sont capables de s’estimer plus intelligents et plus compétents qu’ils ne le sont ». En d'autres termes, l'amour de soi serait la clé du bonheur. Pourquoi est-ce si important ? Parce que l'auto-amour permet la construction d'une image positive de sa personne, en pensant positif, vous paraîtrez plus épanoui et en harmonie avec vous-même aux yeux des autres. Paradoxalement, plus vous vous aimerez, plus vous aurez une image positive de vous-même, plus vous serez attractif. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

L'autosexualité est une pratique qui bouscule les normes 

-

Pour les plus conservateurs d'entre nous, cette pratique de l'auto-amour peut paraître un peu déroutante. Trouver son équilibre émotionnel et sexuel sans l'aide de personne, c'est une idée qui vient bousculer des siècles de construction mentale. Cette idée peut être d'autant plus déroutante si vous êtes une femme, de nombreuses études prouvent qu'il est toujours compliqué pour une femme d'assumer son statut de célibataire. 

Pour les plus hermétiques, les auto-amoureux passeront pour des narcissiques extrêmes, qui ont poussé le concept à son paroxysme. Mais dans les faits, cette pratique permettra de vous construire de façon saine qui ne vous apprendra que la préciosité de self-love et vous aidera à comprendre vos attentes et vos envies. Cela peut être un excellent biais vers l'introspection, prendre du temps en tête-à-tête avec soi-même, c'est aussi se donner l'opportunité de pouvoir dialoguer avec son moi profond pour comprendre ce qui nous habite réellement.