D’après une récente étude, nous serions un bon paquet à être complètement accros à nos téléphones. Vous en faites partie ? Alors, ne partez pas si vite, ce qui suit pourrait vous faire tilt !

Être accro à son téléphone, ça veut dire quoi ? Ça se traduit très simplement par le fait de ne pas pouvoir s’en passer. Non, jamais. Qu’importe où l’on va, il est là, et ce même dans les endroits les plus intimes tels que… les toilettes.

Ah ça… Le téléphone aux toilettes, on ne peut pas le nier, c’est très courant si ce n’est quasi évident ! Il nous permet de passer le temps, de transformer cet instant en bon moment et parfois même de le faire durer encore plus longtemps !

Malheureusement, cette action n’est pas aussi inoffensive qu’elle n’y paraît. Pire, elle comporte de véritables risques ! En effet, non seulement cela peut-être nocif vous la santé, mais cela peut aussi avoir un impact sur l’esprit et la façon de travailler… On vous explique !

Les Éclaireuses

 

1. Propager de nombreuses bactéries nocives

Crédit photo : Sympa

Pour poser le contexte, une nouvelle étude a montré que les téléphones sont plus sales que le siège des toilettes lui-même. C’est vous dire… Mais d’autres recherches menées auprès d’élèves du secondaire ont révélé que les téléphones portables étaient recouverts d’une vilaine bactérie baptisée E. Coli qui peut entraîner de sévères problèmes intestinaux.

 

2. Augmenter le risque d’avoir des hémorroïdes

Crédit photo : Sympa

Lorsque l’on passe un certain temps assis sur les toilettes, une certaine pression est exercée sur nos organes qui ne sont pas soutenus par la cuvette. On peut d’ailleurs remarquer, grâce à cette étude, que les cas d’hémorroïdes ont nettement augmenté avec l’arrivée des smartphones sur le marché.

 

3. Provoquer un dysfonctionnement du plancher pelvien

Crédit photo : Sympa

De la même manière que pour les hémorroïdes, passer du temps aux toilettes tout en étant occupé par notre portable peut entraîner des problèmes sur nos muscles et nos organes, en particulier l’intestin, la vessie et le vagin qui peuvent « glisser » pour la simple raison que le muscle du plancher pelvien n’est plus assez fort pour les soutenir.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Limiter notre capacité de réflexion

Crédit photo : Sympa

Divaguer sur son téléphone c’est aussi interrompre sa concentration et sa réflexion. Un processus qui peut même perdurer une fois que celui-ci est coupé ou laissé de côté. C’est pourquoi il est important de savoir faire des pauses avec son téléphone pour soulager son esprit et apprendre à passer du temps avec soi-même.

 

5. Augmenter notre dépendance au téléphone

Crédit photo : Sympa

Une étude très surprenante a dévoilé qu’un millénial sur 10 préfèrerait perdre un doigt plutôt que son téléphone portable. Ce qui montre clairement à quel point on peut le considérer comme essentiel à notre vie. Alors, même s’il nous permet de nous évader, il est tout de même important qu’il ne nous coupe du monde réel.