Avec l'âge, notre corps change. Il évolue. Il vieillit, avec nous. Témoin du temps qui passe, chacune de ses parties et de ses marques raconte l'une de nos histoires.

Encore plus lorsque les premiers signes de ménopause pointent le bout de leur nez. Malheureusement, on n'en parle pas assez. Sujet tabou ou simple gêne ? Qu'importe. Le fait est que nous ne sommes que très peu documentées sur le sujet.

C'est justement ce qu'essaie de faire bouger Michelle Obama. Dans une récente interview donnée à People, et relayée par Madame Figaro, elle brise le silence en parlant, à cœur ouvert, de ses changements physiques, en grande partie liés à la ménopause.

Vieillir, c'est voir son corps changer

En grande sportive, Michelle Obama débute son interview en évoquant les activités physiques, et le fait que, avec l'âge, elles ont un impact plus puissant et plus facilement sur nous. "C'est en partie lié à la ménopause, en partie au vieillissement, mais j'ai remarqué que je ne pouvais plus me pousser aussi fort qu'avant, ça ne marche pas pour moi. Quand je me déchire un muscle, ou que je m'étire quelque chose, le temps de récupération n'est pas le même", raconte-t-elle.

Elle explique que ce changement n'est négligeable pour personne. Impossible de fermer les yeux dessus : on risquerait, très rapidement, de se faire mal. Alors on se doit forcément de trouver un entre-deux. "On finit par trouver un équilibre entre rester suffisamment en forme et être assez gentil avec son corps pour rester dans le jeu", continue-t-elle.

Une prise de poids liée à la ménopause

Avec les premières notes de la ménopause sonnent, souvent, quelques symptômes. Bouffées de chaleur, nausées, ballonnements... Notre corps change, et il nous envoie des signaux pour nous prévenir. Dans son témoignage, Michelle Obama se concentre surtout sur sa prise de poids. "Je n'avais jamais l'habitude de me peser. Je n'essaie pas de m'en tenir aux chiffres, mais quand vous êtes en ménopause, vous avez cette lente progression dont vous ne vous rendez pas compte. (...) Soudain, on se rend compte qu'on ne peut plus porter les tenues que l'on portait l'année dernière. Je dois être plus attentive, pas obsessionnelle, mais plus attentive", raconte-t-elle.

Un doux récit que l'on peut dès maintenant savourer plus en détail dans son nouveau livre, Cette lumière en nous.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : grossir, santé, aimer son corps, Corps