La paralysie du sommeil, c'est en quelque sorte l'impression que vous n'arrivez pas à sortir de votre rêve, cela peut même être pire si elle survient après un cauchemar. 

On rencontre souvent cet état de paralysie passagère lors de phases de réveil ou d'endormissement. C'est lorsque vous sombrez en état de sommeil que vous vous trouvez dans un état un peu brumeux que peut survenir la paralysie. Quand cela arrive, on peut sentir la panique nous envahir, on ressent une certaine lourdeur dans l'ensemble du corps, comme si on était cloué au lit ou sur le canapé. En plus de ces sensations, la paralysie du sommeil peut s'accompagner d'hallucinations. C'est dans cette situation que le phénomène est le plus effrayant, on peut avoir l'impression que quelqu'un se trouve juste devant nous ou qu'on est observé. 

Bien qu'impressionnant, il n'existe pas réellement de risques liés à ce phénomène (si ce n'est une belle panique). Mais, dans les faits, qu'elles sont les symptômes de cette paralysie et comment peut-on l'expliquer ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la paralysie du sommeil. 

Les Éclaireuses

 

Un phénomène qui ne date pas d'hier

-

On pourrait croire que c'est un phénomène moderne, directement lié à notre mode de vie stressant et ponctué par les écrans, mais il semblerait que nos aïeuls avaient déjà noté des cas de paralysie du sommeil. Dans de nombreux ouvrages, on peut trouver des histoires qui décrivent le phénomène. La seule différence avec aujourd'hui est que pour nos ancêtres, le phénomène tenait du mystique ou était lié à une possession démoniaque. 

Quelles sont les causes de la paralysie du sommeil ? 

-

Quotidiennement, à chaque fois que nous nous endormons, nous transitons entre deux états : l'état d'éveil et l'état de sommeil. Pendant cette transition, le cerveau envoi un message à l'ensemble des muscles du corps pour se mettre en mode off. L'objectif ici est de limiter les mouvements pendant notre sommeil et de trouver un état d'endormissement optimal. Mais, quelques fois, la transition ne se fait pas correctement. Les messages nerveux ne sont pas reçus correctement, ce qui a pour conséquence de laisser le corps entre deux états. C'est dans ces moments que survient la paralysie du sommeil : notre cerveau est réveillé, mais le message nerveux pour éveiller les muscles n'a pas encore été transmis, nous nous retrouvons donc dans l'incapacité de bouger. Il faut quelques instants au corps pour sortir de cet état d'atonie. 

 

Quels sont les facteurs qui peuvent provoquer la paralysie du sommeil ? 

-

Bien que ce phénomène soit totalement naturel, il semblerait que quelques facteurs extérieurs puissent venir provoquer la paralysie. Il faut bien prendre conscience que c'est un trouble qui peut toucher tout le monde, quel que soit le sexe ou l'âge. Parmi les facteurs qui peuvent être source de paralysie, on retrouve : 

- La génétique : selon certaines recherches, la paralysie du sommeil pourrait être héréditaire. 

- Le fait de dormir sur le dos : cette position faciliterait le phénomène, en cause, la pression exercée sur les poumons et les voies respiratoires. 

- Un sommeil de mauvaise qualité : l'insomnie et les cycles de sommeils irréguliers peuvent être l'une des sources de la paralysie du sommeil. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

Comment limiter la paralysie du sommeil ?

-

S'il existe des facteurs qui ont tendance à intensifier le phénomène, certaines habitudes peuvent permettre de limiter les phases de paralysie. Si vous constatez une certaine régularité dans l'apparition de la paralysie du sommeil, les professionnels de santé vous conseilleront de prendre de bonnes habitudes avant d'aller au lit comme : 

- Se lever et se coucher à heures fixes

- Ne pas boire de boissons excitantes avant d'aller au lit (type thé ou café)

- Éviter de dormir sur le dos ou sur le ventre

- Bannir les appareils électroniques de la chambre à coucher