Depuis le plus jeune âge, vous faites partie de ceux qui s'attachent très vite et surtout très fort. Une fois arrivée à l'âge adulte, vous avez remarqué que vos relations amoureuses ont souvent une dynamique inégale : vous êtes une partenaire qui demande beaucoup d'attention et de temps. Sans cesse, vous sollicitez le soutien physique et psychique de votre partenaire. Vous supportez très mal la solitude, parfois même vous pouvez aller jusqu'à inventer des problèmes pour être sûre que ses yeux soient rivés sur vous.

Et si on vous disait que vous avez un style d'attachement anxieux ? Aujourd'hui, on vous explique ce que cela signifie...

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

  

Quels sont les différents types d'attachement ?

Dès la naissance, ce sont nos relations avec nos parents qui conditionnent notre style d'attachement. Leur présence (ou leur absence) est donc déterminante. Il existe 4 styles d'attachement : l'attachement sécure (parfois appelé serein), l'attachement évitant (parfois appelé craintif), l'attachement anxieux (parfois aussi appelé fusionnel) et enfin l'attachement désorganisé que l'on appelle aussi chaotique.
Dans le cas de l'attachement anxieux, il se manifeste par manque d'expériences sécurisantes dans l'enfance, à cause de parents débordés ou peu démonstratifs. En tant qu'humain, il est dans notre nature même de vivre en groupe, cependant chez les personnes au style d'attachement anxieux ce trait est exacerbé...

 

L'attachement anxieux au quotidien, ça veut dire quoi ?

Au quotidien, l'attachement anxieux se manifeste sous la forme d'un stress constant : vous avez un besoin d'une (trop ?) grande proximité avec votre partenaire, d'être sans cesse rassurée et réconfortée afin de calmer votre anxiété. Vous ne pouvez rien faire sans votre partenaire, pourtant dès qu'on vous offre de l'aide, elle n'est jamais assez bonne vous en voulez toujours plus de sa part. Vous rêvez d'une relation ou votre partenaire est disponible sans aucune restriction et en tout temps, d'un couple où il n'aurait pas besoin d'amis ou de famille.

Vous montrez aussi les signes d'une dépendance affective forte : avec vous, c'est l'exclusivité totale ou rien, votre jalousie est souvent qualifiée de maladive et vous souffrez d'un grand manque d'estime de vous-même. Quand vous ne vous sentez pas satisfaite, vous vous exprimez par de grands accès de colère irrationnelle suivis d'une immense tristesse où vous vous positionnez en tant que victime.
C'est un cercle vicieux dont il peut être très difficile de sortir, mais pas impossible.

 

 

Comment sortir de l'attachement anxieux ?

Le style d'attachement n'est pas immuable, vous pouvez décider avec un peu de travail personnel de passer d'un style d'attachement anxieux à un style d'attachement plus équilibré, comme le serein. Il existe plusieurs types d'outils, le plus efficace étant l'identification des émotions et des signes corporels, apprenez à gérer vos émotions via des exercices de respiration par exemple ou encore des routines pour développer votre patiente !
Vous devez être la priorité, apprenez à prendre soin de vous et à vous connaître, quelles sont vos passions ? Qu'attendez-vous de la vie en dehors de cette relation ? Il y a tellement de belles choses à découvrir !

 

 

 

Tags : amour, couple, psychologie, Relation