Après des années de combat acharné, en 2022, on peut ENFIN le dire : nous vivons dans une ère où la diversité est reine. Et même si la guerre est loin d'être terminée et n'est pas encore remportée, de nombreux éléments nous montrent que nous sommes en très bonne voie pour y parvenir.

À commencer par les pensées, plus que jamais ouvertes et évoluées. Côté normes de beauté, ce qui était encore impensable il n'y a même pas dix ans de cela fait aujourd'hui la une des plus grands magazines. Ce qui n’était pas regardé, voire dénigré est aujourd’hui contemplé, apprécié à sa juste valeur.

C'est justement le cas des tatouages. S'il y a quelques années, ils n'étaient pas souvent les bienvenus, aujourd'hui, ils sont devenus un atout, en tout cas pour 64 % des Français, selon une étude réalisée par le site de rencontres Badoo.

Le tatouage, véritable arme de séduction

Les résultats ne trompent pas : 67 % trouvent qu'être tatoué est séduisant, contre 61 % des hommes. En effet, ce qui attire tant en ces œuvres est, pour 57 % des sondés, le fait qu'elles dévoilent des informations sur la personne, et donc, permettent de mieux les connaître. Alors que pour 36 % d'entre eux, c'est le côté créatif qui les fait fondre, 10 % vont jusqu'à dire qu'un tatouage est une marque de courage, pendant que 8 % voient en lui la preuve que la personne est un bon partenaire au lit. Étrange déduction, mais bien réelle.

"À travers cette étude, nous avons voulu célébrer la diversité, et mettre en avant l'éventail des atouts personnels qui rendent les Français séduisants. Ce qui est également intéressant, c'est de voir comment les mentalités ont évolué au fil du temps pour faire du tatouage un véritable atout de séduction. Notre souhait ici n'est évidemment pas d'inciter les Français à se faire tatouer mais plutôt d'encourager un discours inclusif, où chacun est libre de faire ce qui lui plaît", explique Florian Ramos, responsable marketing global chez Badoo.

Qu'est-ce qui attire ?

Mais attention : on n'aime pas n'importe lesquels, et surtout pas n'importe où ! 50 % des interrogés préfèrent les tatouages avec des dessins. 27 % craquent pour les écritures en langues étrangères, et 25 %, pour les animaux. À notre grande surprise, le tribal, lui aussi, est bien classé : 20 % le placent en première position.

Concernant les zones du corps, on aime particulièrement les bras (34 %), mais ils sont suivis de très près par le dos (27 %). On préfère également les discrets aux trop voyants (24 %). Nous qui hésitions à nous abandonner à notre deuxième, troisième, quatrième ou cinquième... tatouage, voilà qui nous encourage.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Tags : motif tatouage, news tatouages, étude