Pourquoi être aigri vous rend moche et triste ?

Juliette Gour 17 janvier 2024

Vous êtes du genre à râler toute la journée ou à laisser des commentaires de haters sur les réseaux sociaux, faites attention, cette aigreur va finir par se voir sur votre visage...

Date publi : 2024-01-17 11:39:11

Inflation, crise écologique, personnes un poil complotistes sur les réseaux sociaux, le retour du piercing à l'arcade... Le monde regorge de petites choses qui nous donnent envie de râler et de déverser notre aigreur sur Threads, Twitter ou sous un post Instagram qui titille nos insécurités. Pourtant, si l'on en croit les experts de la manifestation positive et autres gourous du net, il faudrait à tout prix se préserver de la négativité et de l'aigreur, deux comportements quasi naturels pourtant (encore plus lorsque l'on est Français). Pourquoi ? Parce qu'à la longue, ces comportements finiraient par laisser des traces indélébiles dans l'esprit (et parfois même sur le visage). 

En d'autres termes, être aigri rend moche de l'intérieur (et peut-être même de l'extérieur).  

Si le positif attire le positif, il n'y a finalement aucune raison que la maxime ne marche pas dans l'autre sens. Nous aurions donc tout intérêt à ne plus être aigris et à faire en sorte d'apprécier tous les petits moments de la vie (en oubliant que cette ado en crise nous a piqué la place dans le métro). 

Vous ne voulez pas croire que votre aigreur vous rend moche ? Pourtant, il y a de nombreux aspects de votre personne qui peuvent être influencés par cette acerbité quotidienne. La preuve.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bridgerton (@bridgertonnetflix)

Être aigri rend votre énergie négative (et personne ne veut une énergie négative)

Lorsque l'on parle d'énergie négative, on parle généralement de ce que la personne dégage. C'est une sorte d'énergie invisible, influencée par les émotions et les différentes attitudes qui peuvent rendre une personne soit très attirante, soit complètement repoussante. 

Le problème, c'est que lorsqu'on cultive une certaine aigreur au quotidien, ça finit par avoir un impact notable sur ce que l'on renvoie aux autres. Non seulement vous risquez de finir par devenir cette personne toujours négative de votre bande d'amis, qui râle toujours pour tout, mais les gens risquent de finir par vous éviter, car votre énergie a des effets trop néfastes sur leur humeur. 

S'il est évident que tout le monde a le droit de râler (parfois, ça fait énormément de bien), la critique fréquente et la rumination permanente peuvent finir par être pesantes pour vos proches. À la longue, vous risquez de repousser - malgré vous - toutes les personnes de votre entourage et vous retrouver seul.

Être aigri rend les relations interpersonnelles un poil plus compliquées

Il est parfois compliqué de supporter au quotidien une personne qui est dans la critique permanente et cela peut avoir de véritables conséquences sur la sociabilisation. Les règles sociales de la bienséance veulent généralement que l'on soit de bonne composition lorsque l'on est en public. Les personnes positives (ou qui savent donner le change en public), ont généralement plus de facilités à établir des liens avec les inconnus.

Les personnes aigries, quant à elles, ont plus de mal à créer cette connexion à cause de leur attitude négative, qui peut constituer une barrière émotionnelle, mais également à cause de leur cynisme. Si ce dernier, lorsqu'il est bien maîtrisé, peut être un véritable outil humoristique, lorsqu'il est trop présent, il peut être le point de départ d'un conflit directement lié à des malentendus ou à des interprétations erronées.

Encore une fois, tout le monde a le droit d'avoir le moral dans les chaussettes, mais il est évident qu'une personne souriante et ouverte à l'interaction attirera toujours plus l'attention.

Être aigri a tendance à intensifier le stress (et on le sait, le stress, ce n'est jamais bon)

Une étude publiée dans Psychologie Today met en lumière le lien entre humeur massacrante et pensées négatives. Plus on a tendance à cultiver un mindset négatif, plus on est sujet au stress et à l'anxiété. Et plus on est stressé, plus on a tendance à avoir une humeur massacrante et à cultiver l'aigreur au quotidien. C'est un véritable cercle vicieux qui pourrait - selon les chercheurs de l'étude - être réglé en moins de 10 minutes. Comment ? En laissant son esprit vagabonder et en s'imaginant des images positives (parce qu'encore une fois, le positif attire le positif). 

Ce que les chercheurs tendent à expliquer, c'est que les humeurs néfastes sont liées à tout un tas de stimuli environnementaux et mentaux qui ont un impact direct sur notre perception du monde. Plus une personne va être négative, plus elle va avoir tendance à regarder des contenus tristes et négatifs. 

La solution serait donc de cultiver la légèreté et la rêverie pour se détacher du stress lié à la négativité. En s'autorisant à rêvasser pendant 10 minutes, on minimiserait les pensées négatives et on aurait une meilleure perception de soi. Plus vous laissez de la place à votre enfant intérieur, moins vous avez de chance de devenir une vieille personne fripée et aigrie.

Attentions aux rides d'expressions, l'aigreur peut aussi laisser des traces sur votre visage

On a tous déjà croisé une vieille personne qui avait passé sa vie à sourire, et ça, on le sait rien qu'en regardant son visage : le regard est doux, entouré de rides du sourire, et le visage n'a rien de pincé. Ce qu'il faut comprendre, c'est que les rides dynamiques sont directement influencées par les mouvements répétitifs des muscles du visage

Si le sourire laisse des traces sur le visage, l'aigreur aussi : ride du lion, bajoues qui tombent comme Droopy, des rides autour de la bouche à force de trop pincer les lèvres, un air permanent de dégoût... Personne n'a envie d'être un sénior avec l'aigreur marquée sur le visage. La meilleure solution est donc finalement de se détacher de toute cette négativité, de limiter le stress et de garder son âme d'enfant. Ça ne vous empêchera pas d'avoir des rides, mais elles seront au moins synonymes de bonheur.

Retrouvez plus d'articles dans notre rubrique Psycho

 

Tags : santé, psychologie, Santé Mentale

Juliette Gour
Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauty, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi