Si on vous pose la question "êtes-vous heureuse", que répondez-vous ? Pourquoi ce sentiment est-il devenu aussi avidement recherché ? Est-ce que le bonheur est la finalité de nos existences ? Dans un monde où tout doit être positif, est-ce que le bonheur est le point culminant de la vie ? Plus important encore, comment sait-on qu'on est heureux ? Vous l'aurez compris, aujourd'hui, on se penche sur le bonheur et sur ce qu'être heureux signifie réellement.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Le bonheur aujourd'hui c'est quoi ?

De l'argent, une belle maison, une belle voiture, un job qui paye (très) bien. Est-ce que c'est ça la définition du bonheur ? Où alors est-ce une suite de moments de vie dont on se souvient particulièrement pour leur chaleur, leur qualité ? Dans un monde aussi matérialiste que le nôtre, nous aurions tendance à dire que la première option correspond plus à la vision générale du bonheur et, pourtant, une étude menée par des chercheurs d'Harvard confirme le contraire.
Pour répondre à cette question aussi vieille que l'humanité, 724 hommes ont été observés pendant 75 ans et les résultats sont clairs : les relations et la qualité de ses dernières sont inhérentes au concept de bonheur. Non seulement de manière mentale mais aussi physique, en effet, toujours d'après cette étude, les personnes isolées sont plus susceptibles de subir des complications médicales en vieillissant que les personnes qui sont entourées et qui maintiennent de bonnes relations.

 

Malgré tout, il est impossible de nager dans le bonheur en permanence

Si on détermine que le bonheur est uniquement accessible grâce à ce que l'on possède, il convient alors de se dire que ces possessions qui ne sont pas infinies, absolues, vont un jour disparaître. Et avec elles, notre conception du bonheur.
Si le bonheur c'est d'avoir une famille unie, un emploi formidable, il est impératif de réaliser que le jour où ces facteurs qui ne sont pas gravés dans le marbre changent, c'est la fin de votre bonheur. Il est donc impossible d'être heureux de manière perpétuelle toute une vie.
Cependant, il est possible de se sentir fondamentalement heureux, d'être heureux de manière générale. Quelle est la différence alors entre une personne qui se dit heureuse de manière générale et une autre qui se dit tout simplement heureuse ?

 

 

Finalement, pour vivre de manière plus réaliste et sereine, choisissez la paix au bonheur.

Au bonheur, préférez la paix. Ce sentiment de sérénité vous permet de vivre et de profiter pleinement de vos instants de bonheur.
Aussi, choisir la paix, c'est changer de point de vue par rapport au bonheur, à la réussite et au succès. Ces concepts n'ont plus la même importance puisqu'ils n'ont plus la même incidence sur votre vie. Si vous êtes en paix, vous pouvez tout à fait être heureux sans le job de vos rêves.
Enfin, si vous avez la paix avec vous, vous pourrez tout affronter : les bonnes comme les mauvaises surprises de la vie. Et croyez-nous, c'est une force qui n'a pas de prix.

 

Tags : émotion, psychologie