Qu'est-ce qui se cache derrière ce nom savant des "4 accords toltèques" ? Déjà, un livre, un best-seller réédité de façon régulière. Ce livre nous explique 4 grands préceptes tirés des Toltèques, culture ancestrale mexicaine. Ce code de conduite serait la véritable clé vers le chemin de l'épanouissement et de l'apaisement de l'âme. 

L'auteur, Don Miguel Ruiz, met en avant le fait que nous sommes, depuis l'enfance, conditionnés à agir de telle ou telle façon. Ce conditionnement mène à des croyances regroupant souvent nos peurs et indirectement, celles de nos parents. Inconsciemment, nous finissons par nous retrouver au cœur d'un cercle vicieux, sans aucune échappatoire. En résultent de nombreuses frustrations et un sentiment d'absence d'épanouissement. 

Les accords toltèques sont une sorte de "rééducation", un reboot de notre système de pensée, souvent nécessaire et toujours bénéfique. La théorie de Don Miguel Ruiz repose sur 4 grands préceptes. 4 nouvelles lignes de conduite qu'il nous encourage à appliquer au quotidien pour prendre le chemin de la plénitude. 

C'est un discours digne d'un gourou, mais le médecin n'a fait que remettre au goût du jour les préceptes des Aztèques, qui suivaient une ligne de conduite noble et précise. 

Quoi qu'il en soit, il n'est jamais trop tard pour prendre le chemin de l'évolution, pourquoi ne pas jeter un œil aux 4 grands préceptes ? 

Enjoy

Les Éclaireuses

 

1. Premier accord de Toltèque : Ta parole sera impeccable

-

 

C'est l'accord le plus important, mais aussi le plus difficile à respecter au quotidien. Chaque jour, nous parlons, nous écoutons et nous échangeons avec des gens. Nous sommes des êtres communicants, c'est un des fondements de l'humain. Cette capacité communicative est à la fois une force et un obstacle. La puissance de la parole est trop souvent sous-estimée, elle peut tantôt rassurer, tantôt déclencher le chaos. 

Le fondement de ce précepte tient à une idée simple : soyez toujours en accord avec votre parole, ne mentez pas et ne cédez pas aux commérages.

Demandez-vous toujours si vous êtes en accord avec la signification profonde des mots que vous utilisez, s'ils expriment parfaitement votre pensée, s'ils ne vont pas avoir un autre impact que celui escompté. 

En définitive, ce précepte vous encourage profondément à réfléchir avant de parler. Une règle d'or prenant aujourd'hui place dans un monde où les réseaux sociaux ont donné la parole immédiate à tous. Prenez le temps de penser à l'impact de vos mots. Cela évitera les contresens et les quiproquos. 

 

2. Second accord de Toltèque : Ne fais jamais d'une situation une affaire personnelle

-

 

Que faut-il comprendre ? C'est qu'il faut mettre au placard tous les comportements puérils et toxiques comme la susceptibilité, la bouderie, la médisance ou la vengeance. Ne pas prendre les choses personnellement, c'est aussi apprendre à concevoir la vision de l'autre. Chaque humain a sa propre conception de la réalité qui peut venir provoquer des frictions ou de l'inconfort chez l'autre. Prenez-en conscience et gagnez en indulgence. La bouderie ne règlera pas le problème, elle n'affectera que vous. Apprendre à s'immuniser contre les opinions et les actes des autres, c'est une arme de taille pour avancer dans la vie, ne l'oubliez jamais. 

 

3. Troisième accord de Toltèque : Ne fais jamais aucune supposition

-

 

Ce point rejoint celui lié à la parole. Une supposition, une fausse information peut induire des malentendus, des drames, des disputes, des séparations, des angoisses. Ne parlez que quand vous êtes sûre de vous. Apprenez aussi à oser poser des questions. Jamais personne ne vous en voudra de ne pas savoir. Exprimez clairement ce que vous voulez apprendre et prenez le temps d'intégrer l'information. 

Sur le papier, c'est un accord assez simple, mais il peut être à l'origine de nombreux changements. Prenez le temps d'écouter, de comprendre et d'analyser les choses. Quelqu'un a eu une réaction violente, essayez de comprendre pourquoi en émettant toutes les hypothèses, mais ne faites jamais de conclusions hâtives ! Si la réponse ne vient pas oser demander à cet ami quelle a été la cause de cette réaction. Demandez-le sans jugement, proposez-lui une oreille attentive. Cela devrait permettre d'apaiser les tensions. 

 

4. Quatrième accord de Toltèque : Quoi qu'il arrive, fais toujours de ton mieux 

-

 

Gardez toujours en tête que vos capacités changent et évoluent en fonction des situations. Vous êtes forcément capable de plus de choses qu'hier, mais moins que demain. Votre expérience se construit et évolue avec vous. Veillez toujours à donner le maximum de vous-même, même si ce n'est pas la perfection. Si vous veillez à faire toujours de votre mieux, vous tirerez une satisfaction plus grande de chaque expérience et a contrario, vous direz définitivement adieu aux regrets et à la culpabilité. 

Prenez conscience de vos forces et de vos faiblesses. Établissez une liste de choses pour lesquelles vous êtes compétente. La vision de votre panel de capacité vous donnera un sentiment de satisfaction et vous encouragera à enrichir cette liste. La vie est un perpétuel apprentissage, ne l'oubliez jamais.