Regardons les choses en face : à moins que vous ne fassiez du ski à foison, les températures glaciales et les journées plus courtes en hiver peuvent vraiment vous filer le blues. Vous regardez avec nostalgie vos photos en maillot de bain et vous vous rapprochez de plus en plus du radiateur dans l'espoir de vous réchauffer.

Mais la météo n'est pas la seule raison pour laquelle vous vous sentez au plus bas (un peu comme le thermomètre). Voici quelques mauvaises habitudes qui ont tendance à s'installer à chaque fois que la température commence à baisser. Alors qu’au contraire, il y a des petites habitudes qui vous aideront à vous préparer à un hiver plus heureux et plus sain !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Continuez à faire du sport

-

L'exercice est un puissant réducteur de stress et aide à la relaxation et à réduire l'anxiété. Mais même les coureurs les plus dévoués ou les adeptes de la gym peuvent perdre leur motivation lorsque les jouées sont courtes, froides et grises, et donc perdre ainsi le moral de leur santé mentale. Planifiez l'exercice, comme pour un salon ou un rendez-vous chez le médecin, et restez motivée grâce à un contrat de groupe avec des amis ou la famille. 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

2. Entretenez une vie sociale

-

C’est une chose d’annuler des projets de dîner car vous êtes très fatiguée, c'en est une autre de faire de Netflix votre meilleur ami par défaut. Pourtant les recherches montrent que la socialisation vous rend plus heureuse ! Si vous aimez le jogging, essayez avec un groupe une fois par semaine. Ou, trouvez une activité que vous et vos amis appréciez, qu'il s'agisse de cours de tricot ou de films indépendants, et prenez le temps de la faire ensemble au moins une fois par mois.
 
 

3. Évitez de trop dormir

-

Peu importe la période de l'année, les experts recommandent 7 à 8 heures par nuit. D'autre part, vous installer dans votre lit confortable de manière permanente peut vous faire plus de mal que de bien car le sommeil excessif augmente les risques de dépression ainsi que d'accidents vasculaires cérébraux et de diabète de type 2. 

 

4. Modérez la nourriture réconfortante

-

Parfois, la nourriture sert à nous réconforter, à nous réchauffer, c'est bien connu : qui ne rêve pas d'un bon gratin de pâtes en rentrant chez soi ? Bien que manger ainsi peut rendre l'hiver un peu moins sombre, une trop grande quantité peut vous donner un sentiment de ralentissement. Votre corps traite les glucides raffinés - comme les céréales hautement transformées - comme s'il s'agissait de sucres, les digérant et les absorbant rapidement. Votre taux de sucre dans le sang va monter en flèche, suivi d'un choc énergétique lorsque votre corps sécrète de l'insuline pour traiter cet excès de glucose. Vous allez donc vous sentir très fatiguée... Vous pouvez toujours avoir des plats réconfortants, comme des soupes et des ragoûts remplis de légumes hypocaloriques et très nutritifs !

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

5. Ne buvez pas trop d'alcool

-

Que serait une fête de Noël sans du vin chaud ? Ou une tasse de lait de poule ? Ou une flûte de champagne ? Sachez-le : une consommation excessive d'alcool peut affaiblir votre corps et vos défenses immunitaires. Un nez qui coule, des maux de gorge et des courbatures (ou pire) vous feront sûrement vous sentir misérable, ajoutez donc l’alcool à tout ça... Dur. 

 

6. Ne prenez pas des douches trop chaudes

-

Lors de matinées fraîches et de nuits en dessous de zéro degré, la tentation est grande de prendre de longues douches bien chaudes. Mais en dépit de la satisfaction immédiate, l’eau très chaude peut dessécher et endommager votre peau, provoquant des démangeaisons, des écailles et puis, bon, quelle galère au moment de sortir de la douche... Tenez-vous-en plutôt à l’eau tiède et, lorsque vous sortez de la douche, tapotez doucement avec une serviette avant d’appliquer un hydratant lorsque votre peau est encore humide. Cela garantit que l'eau ne s'évapore pas de votre peau et ne prendra pas l'humidité avec elle.

 

7. N'augmentez pas trop le chauffage

-

À un moment donné cet hiver, vous serez probablement tentée d'augmenter la température de votre chambre, bureau ou encore de votre salle de bain. Alors si certes la chaleur accumulée peut être vraiment agréable, cette source de chaleur artificielle va avoir des répercussions : vos voies nasales et votre gorge peuvent s'assécher, tout comme votre peau. Sans compter le contraste chaud froid qui va vous rendre malade... Mieux vaut réguler la température de votre intérieur et mettre un humidificateur ou des casseroles d’eau dans une pièce, ce qui va contribuer à redonner de l’humidité à l’air.

 

8. Attention à votre consommation de sucre

-

Les bonbons d'Halloween, les chocolats chauds, les chocolats du calendrier, la bûche de Noël, la galette des Rois, la Chandeleur... Ça n'arrête pas ! Vous êtes attaquée par le sucre d'Halloween à la Saint-Valentin, et il peut être difficile de résister à la tentation de manger des restes de tarte. Les friandises des fêtes ont tendance à contenir beaucoup de graisses difficiles à digérer, une recette parfaite pour la fatigue, la prise de poids, et donc l'irritation !  Si vous aimez les sucreries, vous pourriez aussi mal interpréter les signaux de faim comme des envies de sucre, alors, la prochaine fois que vous tueriez pour des bonbons, vérifiez votre montre, il est temps pour votre prochain repas.

 

9. Ne vous stressez pas trop avec les achats d'hiver

-

Entre le Black Friday, les achats de Noël et les soldes, vous enchaînez entre euphorie, pression de trouver les cadeaux parfaits pour toutes les personnes inscrites sur votre liste et stress du porte-feuille. Sans compter les visites dans vos boutiques préférées et le shopping en ligne, vous êtes à deux doigts du burn-out consumériste. Au lieu de vous demander quel parfum coûteux vous pouvez offrir à votre meilleure amie, songez plutôt à organiser un dîner ou une excursion d'une journée avec elle : c'est plus personnel et plus sympa !

 

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

10. Ne boudez pas les fruits et légumes

-

Oui, les produits d’hiver ne sont pas fou-fous par rapport à l’été, mais ce n’est pas une excuse pour passer les mois les plus froids à faire le plein de glucides et de gras. Au contraire ! Ce sont les fruits et légumes qui vont vous aider à contrôler votre poids, à rester énergique et à vous protéger des maladies hivernales comme le rhume et la grippe. Lorsque vous vous ennuyez avec des choix saisonniers comme les choux de Bruxelles et la courge musquée, mélangez des éléments qui peuvent être tout aussi nutritifs, comme des baies congelées, des céréales et des salades, ou alors des fruits et des légumes de saison cuits, comme des patates douces avec des pommes, pour que les choses restent intéressantes en hiver. Miam !

 

-