Le 7 novembre dernier, à 16h, un certain nombre de femmes avait décidé de quitter leur poste pour contester l'inégalité salariale. 

Pourquoi ? Parce que c'est ce jour et à cette heure que la différence entre le revenu moyen de ces messieurs et le nôtre n'était plus compensée. 

Scandale : cette année la date en question est encore plus avancée ! C'est à partir vendredi prochain 3 novembre, dans une semaine, que vous pouvez considérer que votre travail est non rémunéré. Soit 2 mois de moins de salaire que vos homologues masculins.... 

Eurostat, l’organisme de statistiques de l’Union européenne, a en effet actualisé les chiffres concernant la différence de la moyenne horaire brute de rémunération entre femmes et hommes, tous secteurs économiques confondus (industrie, construction et services, à l’exception de l’administration publique). Et le verdict est donc négatif. 

C'est simple. Les femmes gagnent, selon les valeurs choisies dans les calculs et qui diffèrent pour chaque organisme, entre 15 et 25% de moins que les hommes. En France. En 2017... 

Alors, quitterez-vous le bureu vendredi 3 novembre à 11h pour soutenir la cause ? 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 Résultat de recherche d'images pour