Une perte de poids, ça s’obtient par un rééquilibrage général. Alimentation, sommeil, sport, vous devez être solide sur les trois points pour optimiser vos résultats. 

En matière de workout, il y a quand même de grosses différences en fonction de l’activité dans laquelle vous décidez de vous lancer. Entre faire 1h de footing tous les jours et soulever des charges 3 fois par semaine, il n’y a clairement pas le même résultat à la clef. 

Et dans la catégorie perte de poids maximale, le grand gagnant est l’entraînement de haute intensité par intervalles, plus connu sous le nom de HIIT.
Sur les pages instagram des fitness girls, les séances sont même appelées « fat burning ». 

Oui, mais comme pour tout le reste, il y a des règles à suivre pour obtenir les meilleurs résultats. Et quand on parle de haute intensité, il faut surtout être très renseignée sur la quantité d’entraînements à réaliser. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 - Combien de séances par semaine ?
Source : WeHeartit

Le principe du HIIT, c’est de vous donner à fond. Peu de récupération, des exercices complets et qui s’enchaînent, votre corps doit repousser ses limites pendant la séance. 

Il semble donc évident que ce workout n’est pas conçu pour être effectué tous les jours. 

Tout d’abord parce que c’est le meilleur moyen de ne pas réaliser correctement votre circuit. Les derniers mouvements seront bâclés donc perdront en efficacité. Pire, vous risqueriez de vous blesser. Ensuite, votre corps n’ayant pas pu se reposer, il ne deviendra pas plus fort au prochain entraînement. Vous ne progresserez donc pas au fur et à mesure de vos séances. Très vite donc, vous n’aurez plus de bénéfices à vos HIIT en terme de perte de poids puisque votre corps se sera habitué à cette même intensité. 

Le bon tempo : 3 à 4 séances par semaine, pas plus ! 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

2 - Quelle durée pour chaque entraînement ?
Source : WeHeartit

Là aussi, tout est une question de timing. 

Le HIIT a été conçu pour s’adapter à nos vies à 200 %, dans lesquelles le temps est compté. Courir 1h par jour sur un tapis est moins efficace, mais surtout tellement chronophage ! 

Hors de question, donc, de se lancer dans un circuit aussi long que vos footings du dimanche. L’efficacité n’est possible que sur un temps court. Sans parler de la fatigue mentale qui, à haute intensité, survient généralement au bout de 20 min, même pour les plus entraînées. 

Le bon tempo : entre 7 et 20 minutes selon votre niveau. 

Et on est formelles : même si la séance est « courte », les résultats eux se prolongent bien après (48 h après, votre métabolisme brûle encore des calories).  

 

Couv : WeHeartit