Peu importe la date, la lutte contre les violences faites aux femmes est un combat de tous les jours. Une femme sur trois est victime de violences conjugales dans le monde. Des chiffres alarmants qui nous concernent toutes et tous...

Oui, mais voilà, parfois, on peut avoir l'impression que notre "petite" voix peut avoir du mal à se faire entendre, aussi indignée soit-elle ! On a beau agir autour de nous, faire de notre mieux, nous nous retrouvons perdues face à l'immensité de la violence... 

Et c'est en quoi, les personnalités, de leurs voix fortes, peuvent être d'une grande aide pour changer les choses ! D'innombrables stars se sont déjà exprimées sur le sujet, mais certaines vont plus loin, en offrant leur popularité à des causes qui les touchent. 

Et rien que pour ça, on leur dit merci !

Les Éclaireuses

 
1. Muriel Robin

-

Muriel Robin était cheffe de file aux côtés de 4 000 personnes, toutes venues défiler pour la marche blanche qui rendait hommage à Julie Douib, une jeune mère de 34 ans tuée par balles par son ex-compagnon en Corse. Actrice et humoriste française très engagée dans ce combat, on la retrouve également à l'écran dans le rôle de Jacqueline Sauvage, condamnée, en 2012, pour le meurtre de son mari violent après 47 ans de coups et d'enfer conjugal, avant d'être graciée en 2016 par François Hollande. Elle dénonce avant tout le manque d'écoute de la part des autorités compétentes : « Les gendarmes savaient qu'il y avait une arme ! Ils le savaient ! Quand une femme vient porter plainte, il faut que le cauchemar s'arrête ! »

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2. Adil Rami

-

Le joueur de foot s'engage à son tour et prête son visage à une nouvelle campagne qui défend les femmes contre les violences dont elles sont victimes. Issue du mouvement Positive Football et de l'association Solidarité Femmes, la campagne baptisée « Contrer les frappes » pousse les femmes à appeler le 3919 dès qu'elles se sentent en danger. S'il a décidé de se lancer dans ce combat, c'est qu'il a lui-même été témoin du meurtre d'une femme : « Le déclic, c’est la mort de Célia en 2008 près de Lille. J’étais très ami avec son père. Un matin, Célia a été retrouvée morte dans une rivière, tuée par son copain. J’étais en plein milieu de cette tragédie, j’ai vu des pleurs, j’ai vu des cris. Elle avait 18 ans ! », confia-t-il.

 

3. Kerry Wahsington

-

Impliquée dans l'association Allstate Foundation Purple Purse, qui s'occupe des femmes maltraitées, l'actrice a déclaré : 

Il ne faut jamais l'oublier : « Tous les abus sont condamnables et inacceptables, comme le chantage financier, qui est souvent un moyen pour les hommes de retenir en otage des femmes qui voudraient partir ». C'est ce qu'a tenu à rappeler Kerry Washington pour expliquer son implication dans l'association Allstate Foundation Purple Purse, qui s'occupe des femmes maltraitées. Ambassadrice de cette organisation en 2014, l’actrice avait créé un sac violet pour symboliser le combat quotidien de toutes ces victimes d'abus physiques, psychologiques ou financiers.

 

4. Halle Berry

-

L'actrice, engagée dans une organisation qui lutte contre les violences domestiques, pour laquelle elle est ambassadrice, s'est confiée sur sa propre expérience lors d'une récompense qui lui a été remise pour ce combat : « Ma mère se faisait battre tous les jours. Je suis indirectement victime de violences conjugales. Chaque jour, je voyais ma maman se faire battre, être poussée dans les escaliers et je ne pouvais rien faire... Je suis fière de soutenir une organisation qui lutte contre ce fléau ».

 

5. Léa Seydoux

-

C'était à l'occasion de la Journée internationale des droits de la femme et de sa collaboration avec l'ONG CARE France que l'actrice française s'est exprimée fermement, mais pas sans inquiétude : « En 2015, dans un pays sur deux, le viol conjugal n'est toujours pas condamné. Nous devons tous nous mobiliser contre ces violences et ces discriminations, partout dans le monde ».

 

6. Emma Watson

-

Figure emblématique dans la lutte pour les droits des femmes à travers le monde, elle a fait la promotion de l'éducation des filles au Bangladesh en 2010 avant de devenir, en 2014, ambassadrice de l'ONU Femmes. Toujours très active, elle apporte son soutien en parallèle à la campagne HeForShe qui sollicite les hommes à se mobiliser, eux aussi, face aux multiples inégalités encore trop présentes aujourd'hui.

 

7. Demi Moore et Asthon Kutcher

-

L'actrice et son ex-mari ont lancé, en 2010, la Demi et Ashton Foundation (DNA), une organisation qui a pour but de protéger les jeunes filles contre l'esclavage sexuel et d'éviter qu'il y ait de nouvelles victimes. Cette fondation est à l'origine de la campagne de promotion Vrai homme dont le slogan était « les vrais hommes n’achètent pas des filles ».

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

8. Patrick Stewart

-

Acteur vedette des différents films X-Men, Patrick Stewart condamne et lutte, depuis plusieurs années, contre les violences conjugales dont les femmes sont le plus souvent victimes. Un combat qui lui tient particulièrement à cœur étant donné qu'il a lui-même connu ces violences au sein de sa famille et qu'il en garde aujourd'hui des traumatismes. L'homme ne s'arrête pas là et supporte également une ONG britannique, appelée Refuge, qui accueille les femmes qui en sont victimes.

 

9. Angelina Jolie

-

Angelina est une pionnière en ce qui concerne les droits de la femme, et pour cause ! Elle a inauguré le premier Centre européen pour les femmes victimes de violences dans les zones de guerre. Basé à Londres, l'établissement regroupe des personnalités politiques, des activistes spécialisés, mais également des étudiants pour sensibiliser l'opinion publique à ce sujet. Elle s'est exprimée dans un communiqué : « ll n'y a pas de futur stable pour un monde dans lequel les crimes commis contre les femmes ne sont pas punis. Nous avons besoin de la génération future, avec des esprits curieux et une vraie énergie (...), qui pourra faire la différence ».

 

10. Nicole Kidman

-

En 2006, Nicole Kidman est devenue ambassadrice du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme. En 2008, elle est devenue porte-parole pour une organisation qui lutte contre les violences faites aux femmes. C'est une des premières à avoir haussé la voix contre l'industrie (parfois un peu pourrie) du cinéma à Hollywood.