Les autorités australiennes demandent à tous les consommateurs de ne plus toucher aux melons achetés avant le 1er mars dernier. 

Une demande qui fait suite à la mort de 3 personnes et la contamination de 12 autres. En effet, il s’avère que des melons en provenance d’une ferme de Nouvelles Galles du Sud dans l’est du pays ont été contaminés par la listéria. Cette bactérie génératrice de nombreux cas de Toxi-Infection Alimentaire Collective (TIAC), n’induit guère plus qu’une fièvre, des frissons et des douleurs musculaires aux personnes en bonne santé. En revanche, pour les personnes affaiblies, âgées, malades ou encore les femmes enceintes, le risque est majeur !

Les symptômes liés à cette bactérie peuvent se déclencher jusqu’à 6 semaines après ingestion du produit porteur. Les premiers cas auraient été recensés le 23 février dernier.
Alors si vous avez goûté au fruit défendu ces derniers jours, courez consulter le « doctor » le plus proche de chez vous. Mieux vaut prévenir que guérir !

Les Éclaireuses