Ce tatouage ne nous avait pas manqué pourtant il marque son grand retour

Camille Croizé 25 septembre 2023
Mis à jour le 19 janvier 2024

Après le retour des années 80 puis 90, une nouvelle fois il est l’heure d’accueillir dans notre quotidien (ou pas) cette tendance des années 2000. Découvrez quel ancien tatouage fait craquer les tatoo addicts.

Comme toujours, une nouvelle fois encore, la mode se fait, se défait et étonnamment… se refait. Assez pratique, il faut l’avouer, on achète un produit, on le porte, il est ultra tendance et puis un beau jour on l’oublie au fond d’un tiroir, mais ce n’est que, plusieurs années après, mieux le retrouver. Ça a été le cas avec l’ensemble de jogging en velours, la mini-jupe ou encore le crochet, et plus récemment avec le come-back des vernis craquelés (qui l’aurait cru?).

Du kitch, du kitch et encore du kitch, aujourd’hui sonne le grand retour des fameux «tramp stamp». Étonnant, n’est-ce pas? Ne vous en faites pas, on est tout autant sous le choc que vous. Ces fameux tatouages dans le bas du dos qui ont été popularisés par de nombreuses stars dans les années 90 et 2000 et qui avaient disparu du jour au lendemain, jugés, disons-le gentiment, peu élégants, se retrouvent à être mis en avant de manière assumée par une foule de tatoo addicts. On le redit, mais 2023 est l’année où les tendances oubliées renaissent et on ne sait plus où donner de la tête. 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mia Morgan (@mialisamarie)

 

Mais d’où viennent ces tatouages dans le bas du dos? 

Avec les jeans taille basse, les tatouages dans le bas du dos semblaient être la tendance tatouage à adopter dans les années 2000. Mais saviez-vous que la tendance des tatouages dans cette zone remonte à des milliers d’années? Découverts sur deux femmes momifiées d’une ville antique située sur les rives du Nil, il semblerait que le bas du dos soit une zone de tatouage à la mode depuis au moins 3000 ans.

Selon The Journal Of Egyptian Archeology, ce ne sont pas les deux seules momies à avoir été retrouvées portant des «tramp stamp », la première momie tatouée a été retrouvée en 1891, en Égypte. Des tatouages réalisés sur les hanches et le bas du dos pour une raison précise: libérer la femme de ses douleurs de menstruations et des douleurs de l’accouchement. 

Les tatouages « tramp stamp » renaissent de leurs cendres

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ★☆ tamp ☆★ (@tattingtoo)

Dans les années 2000, le tatouage dans le bas du dos est considéré comme extrêmement tendance, une mode « Y2K » qui d’ailleurs est de nouveau tendance. Un tatouage qui a, pour le coup, un avantage certain, celui d’être facilement camouflable et on sait à quel point ce détail a pu en sauver certaines. 

Pamela Anderson, Britney Spears, Christina Aguilera, toutes les stars l’arboraient fièrement, mais ça, c'était avant qu’il soit qualifié de « vulgaire » par certains. Il a finalement pris le nom de « tramp stamp » ce qui peut se traduire par « marque de clocharde » ou « tatouage de pouf » (dans tous les cas ce n’est pas très flatteur) de quoi vous laisser imaginer à quel point ce tatouage était dénigré. 

Mais aujourd’hui il fait de nouvelles victimes sur les réseaux sociaux ou de plus en plus de tattoo addicts craquent pour ce tatouage et n’hésitent pas à le mettre en avant. Minimaliste, sombre, girly, glamour, lettering, tous les styles peuvent être représentés, la place que laisse le bas du dos permet d’adapter le style et la taille du tatouage en fonction de vos préférences. 

Retrouvez plus d’articles dans notre rubrique Tatoo Addict 

 

Tags : tatouage, motif tatouage, Tendance

Vous aimerez aussi

Top de Tatouages

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !