Sur la toile et les réseaux sociaux, il y a de nombreux comptes suivis par des millions de followers, qui partagent leurs pensées et publient des informations.

C'est le cas notamment de ce compte parodique Google Facts - aux 888 milliers d'abonnés, qui publie des faits importants dans le monde entier non affiliés à Google - qui s’est attiré les foudres de la toile en twittant : "Les études montrent que les hommes aiment les femmes qui portent moins de maquillage". En effet, il a été découvert en 2014, par les chercheurs Alex Jones de l'Université de Bangor et Robin Kramer de l'Université d'Aberdeen, et publié dans le Quarterly Journal of Expérimental Psychology, que les femmes aimaient les autres femmes qui portaient un peu plus de maquillage, tandis que les hommes aimaient les femmes qui en portaient moins.

Alors que le tweet se voulait inoffensif, cette déclaration a enclenché de nombreuses réactions chez les femmes qui ne se sont pas empêchées d'exprimer leurs impressions et de faire savoir ce qu'elles pensaient. En quelques jours seulement, le poste a rencontré plus de 1000 retweets, 2000 likes et des centaines de commentaires. En publiant cette info, Google Facts a fait aussi polémique sur le débat entourant les femmes et leur addiction au maquillage et sur le fait que les femmes étaient à même de faire ce qu'elles veulaient, sans l'autorisation de la gent masculine. 

L'ensemble des réactions montre que les femmes en ont assez que les hommes leur disent quoi faire ou quoi porter : "@GoogleFacts, une nouvelle étude révèle que j'en ai rien à foutre" ou encore "si j'ai bien compris, j'ai juste à me tartiner la tronche de maquillage pour que les mecs me foutent la paix dans la rue ?".

Après l'agitation autour de ce tweet, le compte a décidé de supprimer la publication. Ce tweet aura néanmoins prouvé que les femmes se maquillent pour leurs propres raisons et valeurs, et non pas parce qu'elles recherchent l'approbation des hommes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

  

-

Source : Twitter Source : Twitter

 

Source : Twitter

 

Source : Twitter