Il y a des rumeurs dans nos vies qui nous perturbent.

On les entend, on les retient et on les transmet, persuadées qu'elles sont vraies, justes, véridiques.

En vrai, sommes-nous déjà allées vérifier l'authenticité de ces on-dit décrétés comme des vérités générales ? Huuum... pas vraiment.  

Exemple concret : votre maman vous a offert un super exfoliant pour le corps qui sent bon les Caraïbes. Vous qui comptiez bien le glisser dans votre vanity avant de partir en vacances avec vos amies, vous avez été un peu coupée dans votre élan par votre copine Elise. Oui, Elise a dit que ça abîmait le bronzage et que vous alliez rentrer toute blanche. Pas une, pas deux, vous la croyez et le gommage restera à la maison. 

Difficile de savoir ce qu'il en est, d'autant que vous, vous en rêviez de ce gommage aux gros morceaux de sucre roux.

Concrètement, info ou intox ?

Enjoy, 

Les Éclaireuses.

 

1- Bon alors, le gommage, abîme-t-il notre bronzage ?
 Source : We heart itq

Dans l'idée, il se trouve que ce n'est pas vraiment le cas. Il a même tendance à le sublimer. Le bronzage agit sur les couches profondes de l'épiderme en stimulant la mélanine. À la surface, les cellules mortes s'accumulent et au contraire, c'est elles qui sont responsables de la mine triste et fade de vos gambettes récemment exposées au soleil. Exfolier sa peau maintenant qu'elles sont bronzées apportera luminosité à la peau. 

 

2- Nos conseils pour utiliser le gommage à bon escient 
 Source : We heart it

De toute façon, avant de partir, vu qu'on sait qu'on va prendre des couleurs, on exfolie. On doit mettre dehors toutes les cellules mortes qui pourraient altérer la beauté de votre bronzage et surtout on hydrate, pour que la peau reste parfaite. Maintenant que vous êtes un peu plus chocolat au lait que chocolat blanc, on continue mais à plus petite dose. Une fois par semaine c'est largement suffisant pour déloger les peaux mortes.

 

Photo de couverture : We heart it 

 

LET'S SHOP !

 

Tags : bronzage