Girl boss spotted !

"Je le vaux bien", "je suis belle", "je peux le faire", "je me sens bien", "rien ne m'arrête", "je suis douée", "je crois en moi", "j'aime mon corps"...

Voilà les mini déclarations d'amour de vous à vous-même que vous méritez d'entendre pour réveiller la girl boss qui sommeille en vous. Le temps des doutes est révolu, jamais plus la pression des standards n’étouffera votre confiance en vous : pinky swear !

Notre corps a besoin d'amour, de bisous, de câlins tous les jours... et de mots doux ! Il nous aime certainement bien plus que n'importe qui. Qui d'autre ferait tout ce qu'il fait pour nous ? Il n'est pas parfait, mais il est unique et c'est justement ce qui le rend beau. Soyons réalistes, si la perfection était à notre portée, ne perdrait-elle pas toute sa valeur ?

Ladies and gentlemen, nous avons une grande nouvelle. Notre radar à girl boss s’est fortement activé en France et a repéré Saskia. La jeune femme, atteinte d'eczéma chronique depuis sa naissance, nous raconte ses années de combat contre cette maladie cutanée avec laquelle elle a appris à vivre...


Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. L'eczéma, qu'est-ce que c'est ?

L'eczéma dermatite atopique (ou chronique) est une maladie cutanée qui se manifeste par des démangeaisons et des plaques à différents endroits du corps, laissant derrière elles une peau très sèche. "Chacun a des raisons et causes différentes de son eczéma. Ça peut être ce qu'on mange, comment notre corps réagit à ça. Mais aussi la pollution, la poussière dans l'air. Ou encore le surmenage intellectuel, la fatigue, les émotions" nous explique Saskia.

À ce jour, il existe deux types de traitements contre cette dernière : les crèmes à base de cortisone et les médicaments immunosuppresseurs pour les cas plus sérieux.

 

2. Une vie de combat

Pour sa part, Saskia est atteinte d'eczéma depuis sa naissance. Durant 20 années de sa vie, elle choisit la voie de la cortisone pour prévenir et apaiser ses démangeaisons. Une solution très efficace sur le moment, mais pas sur le long terme puisque comme elle le raconte, "les plaques disparaissent, puis reviennent ou se déplacent".

Elle a dû apprendre à vivre avec cette maladie comme elle a dû se faire à certains regards maladroits, plus particulièrement durant son enfance. "Je crois que j'étais en CE1. Je n'avais plus de stylo dans ma trousse et j'ai demandé à mon voisin de m'en prêter un. À ce moment-là, j'avais une plaque sur la main. Il l'a vue et il m'a dit 'En fait, tu sais quoi ? Garde-le, je te le donne'" se souvient-elle.

À l'âge où on commence à se découvrir, sortir, avoir envie de rencontrer des gens, de plaire, Saskia est à l'apogée de sa guerre contre sa maladie... Et contre son corps : "À la puberté, j'ai commencé à réellement ressentir une sorte de dégoût pour moi. Et ça, c'est le plus dur".

 

 

3. Accepter sa maladie, c'est commencer à s'aimer

Le déclic ? Ses études au Brésil. En effet, la peau étant extrêmement photosensible après application de cortisone, un tel traitement n'est absolument pas compatible avec un pays tant exposé au soleil. "Je me suis dit : 'C'est le moment pour toi d'arrêter d'en mettre et d'essayer de te soigner naturellement". Saskia a alors commencé à chercher des traitements naturels, à faire attention à son alimentation, mais aussi à son hydratation.

Avec les années, elle a d'autant plus appris à s'écouter et écouter ses plaques : "Ce qui m'a énormément aidé aussi, c'est de tenir un carnet sur mes crises pour essayer de comprendre pourquoi elles venaient à ces moments-là."

Guérir, c'est aussi s'accepter soi-même. C'est en arrêtant d'essayer de camoufler son eczéma que Saskia a réussi à avancer. D'autant plus lorsqu'en l'assumant pleinement, elle s'est aperçue qu'elle n'était pas seule dans ce cas : "En ouvrant le discours et le dialogue là-dessus, les gens me disaient 'Ah, mais moi aussi j'ai de l'eczéma !', et je me suis rendu compte qu'il y avait énormément de personnes autour de moi qui en avaient, mais personne n'en parlait. C'est un sujet tabou. On est beaucoup à le vivre, il faut qu'on en parle !".

Parce que le meilleur remède contre la maladie c'est de se sentir bien, entouré et en paix avec soi-même...

 

Tags : beauté, beauté au naturel, body, BodyGlory