Le monde entier connait maintenant son nom ainsi que sa beauté atypique, c'est Ellie Goldstein.

Les mondes fermés de la presse féminine, de la mode et de la beauté ouvrent petit à petit leurs portes pour y laisser entrer des hommes et des femmes ayant des particularités physiques qui font leur atout beauté.

Les agences de mannequins n'acceptaient pas les personnes avec des handicaps et encore moins les magazines de mode.

Mais aujourd'hui, c'est un pas en avant vers la diversité et l'inclusivité qu'à réalisé le grand magazine Elle Mexique.

Apparaitre en première de couverture est le rêve de beaucoup de mannequins et de stars qui rêvent de voir leur photo sur la première page, dans tous les kiosques du pays. Ce mois-ci, ELLE Mexique a décidé d'y faire figurer la mannequin Ellie Goldstein atteinte de Trisomie 21. Cette jeune femme a déjà posé pour les plus grandes maisons telles que Louis Vuitton, mais n'a pas fini de grimper sur l'échelle du succès puisque c'est la première fois que le magazine ELLE affiche une personne atteinte de trisomie 21 en première de couverture. 

Sur Instagram, la couverture fait l'unanimité. Dans les commentaires, on peut trouver "Un magazine enfin inclusif !" ou encore "J’adore cette couverture". Des commentaires encourageants qui montrent que le monde veut pouvoir se reconnaitre dans les pages des magazines avec des mannequins souvent bien trop parfaites. Le monde de la beauté et de la mode change petit à petit pour effacer tous les diktats et représenter tous les hommes et toutes les femmes dans cet univers qui était autrefois très fermé.


Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Source Photo : Elle Mexico Source Photo : Elle Mexico

 

Source Photo : Ellie Golden Source Photo : Ellie Goldstein

 

Source Photo : Ellie Goldstein Source Photo : Ellie Goldstein