Samedi 23 mai, Marie Cau, femme transgenre de 55 ans, a été élue maire du petit village de Tilloy-lez-Marchiennes situé dans le nord de la France.

Ingénieure, Madame Cau a été élue avec 14 voix et un vote nul. Malgré la pandémie, les candidats de sa liste avaient réussi à obtenir, le 15 mars, entre 63,5 et 73,1% des suffrages face à un taux de participation de 67,9%. Un très beau score qui n’avait néanmoins pas étonné la nouvelle maire, confiante, puisque « la liste incarnait une volonté de changement ». En effet, la maire défend « un modèle basé sur le développement durable, l’économie locale et les circuits courts, le social et le mieux-vivre ensemble ».

Marie Cau a commencé sa transition il y a maintenant 15 ans et est « complètement femme depuis environ 5 ans ». Néanmoins, elle ne souhaite pas que son changement de sexe affecte son travail et ne se qualifie pas comme militante. « Justement, les gens ne m’ont pas élue parce que j’étais transgenre ou contre, ils ont élu un programme. C’est ça qui est intéressant : quand les choses deviennent normales, qu’on n’est pas montré du doigt », affirme-t-elle.

Pour Stéphanie Nicot, cofondatrice de l’Association nationale transgenre, « cette élection montre que même si la France est très en retard sur toutes les questions relatives aux minorités, nos concitoyens sont de plus en plus progressistes » et choisissent leurs élus « en considérant la valeur des individus, indépendamment de leur identité de genre ».

Une très belle avancée pour la communauté LGBTQ+ en France qu'on se doit d'applaudir ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses