Avec la crise du coronavirus qui a paralysé le monde entier, de nombreux pays avaient fermé leurs frontières.

Désormais, l’espace Schengen rouvre ses portes, mais seulement à une petite poignée de pays. En effet, les Européens ont validé, ce mardi 30 juin, une liste de 15 pays qui seront autorisés à voyager dans l’Union européenne à partir de ce mercredi.

Pensée par les ambassadeurs de l’UE vendredi soir, la liste des visiteurs autorisés dans l’UE et l’espace Schengen compte l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. La Chine, également, figure sur cette liste, mais seulement à condition qu’elle autorise sur son sol les visiteurs venant de l’UE. Le Royaume-Uni également, bien qu’ayant quitté l’UE, n’est pas concerné par les restrictions de voyage.

La liste, qui a pour vocation d’être actualisée toutes les deux semaines, exclue pour l’instant les États-Unis, pays le plus touché du monde, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Turquie et Israël en autre.

Rappelons que les pays de l’UE sont souverains sur le contrôle de leurs frontières. Ce vote porte donc sur une recommandation qui n’est pas contraignante juridiquement, mais qui a évidemment pour but de restreindre l'épidémie. 

Enjoy,

Les Éclaireuses