Un meurtre d’une cruauté innommable secoue actuellement l'État de l'Illinois, aux États-Unis.

Trois personnes, dont une mère et sa fille, ont été inculpées jeudi par la police de Chicago en lien avec le meurtre d'une adolescente enceinte dont le bébé a été arraché de son ventre après sa mort.

En effet, près de Chicago, le corps d'une jeune femme de 19 ans, Marlen Ochoa Lopez, a été trouvé derrière une maison dans la nuit de mardi 14 au mercredi 15 mai, soit quatre semaines après sa disparition.

Selon la police, la jeune femme enceinte a été étranglée à l'aide d'un câble et son bébé arraché de son ventre après sa mort.

Sa disparition avait été signalée le 23 avril dernier lorsque la jeune femme ne s'était pas présentée à la garderie pour venir récupérer son aîné de 3 ans. On a appris plus tard, grâce à l’enquête, qu'elle s'était rendue à un rendez-vous avec une femme de 46 ans, rencontrée sur Facebook, afin de récupérer des vêtements d’occasion pour son futur bébé.

Seulement quelques instants après sa disparition, la meurtrière de Marlen Ochoa Lopez a contacté les services de secours en affirmant avoir accouché toute seule. Lorsque ces derniers prennent en charge le nouveau-né, il ne respire plus et son cerveau ne fonctionne plus. Il a immédiatement été transféré aux urgences et placé sous respiration artificielle. Ses chances de survie sont minimes.

Le motif de l'homicide n'est pas encore clair, mais il se pourrait que les deux femmes aient voulu élever l'enfant chez elles, selon la police.

Les Éclaireuses