Vous souhaitez arborer des mains de Reine en toutes circonstances ? Avec la technique du vernis semi-permanent, c'est comme-ci s'était fait ! Tandis que certaines ne peuvent désormais plus s'en passer, d'autres hésitent encore à passer le cap.

Bien que les opinions divergent à son sujet, elle reste très appréciée de toutes les beautystas. Plus de frustrations causées par notre vernis écaillé, plus besoin de faire des retouches une fois toutes les deux semaines... Bref, que du bon. Grâce à elle, vous serez tranquille pendant plusieurs semaines. 

Côté pratique, veillez à vous rendre dans un salon pro car certaines enseignes n'hésitent pas utiliser des produits douteux, certes moins coûteux, mais nocifs pour la santé. 

Prête à devenir incollable en la matière ? Restez avec nous, on vous dit tout !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Une révolution dans le monde du nail-art

-

Avec le semi-permanent, bye bye aux vernis écaillé ! Grâce à cette technique canon, il est désormais possible d'avoir des ongles "nickel chrome" un mois durant... D'une brillance et d'une intensité sans égal, le rendu sera tout bonnement sublime. Plus besoin de se prendre la tête au quotidien : vos mains pourront s'agiter comme elles l'entendent, sans craindre d'éventuels accrocs...

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2. Une pose rapide et peu coûteuse 

-

Son application, relativement rapide, ne vous prendra qu'une trentaine de minutes environ. En ce qui concerne le déroulement de la séance, c'est très simple. Dans un premier temps, l'esthéticienne procédera à une petite manucure. En plus d'être limés et polis, vos ongles seront débarrassés d'éventuelles cuticules. Ils seront ensuite recouverts d'une couche de base protectrice, leur permettant de conserver toute leur splendeur au naturel ! Arrive ensuite l'étape fatidique : la fameuse pose du vernis semi-permanent. Une fois la première couche appliquée, vous devrez positionner vos mains sous une lampe LED durant une trentaine de secondes. L'opération sera ensuite réitérée une seconde fois. Pour finir, votre ongle sera recouvert d'une ultime couche de top-coat, sublimant le résultat final. Tentant, n'est-ce pas ?

 

3. Comment le retirer ?

-

Vous vous doutez bien qu'avec une tenue si parfaite, un simple coup de dissolvant ne suffira pas ! Vous pourrez soit choisir de vous rendre en salon pour le faire directement retirer (pour la modique somme de 5 €) soit le faire chez vous. Avant de passer à l'action, assurez-vous d'avoir un bloc polissoire, de l'acétone, un repousse cuticules, des cotons, du papier alu', un bol de manucure, ainsi que de capuchons "Nail Soacker".

Commencez par polir l'ensemble de vos ongles à l'aide de votre bloc polissoire. Cette étape permettra de retirer la couche de top-coat... Fabriquez ensuite une dizaine de papillotes en aluminium. Découpez une grande bande d'alu' dans le sens de la longueur puis divisez le tout en cinq bandes. Idem concernant les cotons. Trempez-les dans un peu de dissolvants puis posez-les sur vos ongles. Recouvrez vos doigts de bandes d'aluminium... Patientez 15 min !

Retirez à l'aide votre vernis à l'aide d'un pousse-cuticule en grattant délicatement. Repassez un petit coup de bloc polissoir, et voilà ! Il ne vous restera plus qu'à hydrater, vos ongles seront comme neuf.  

 

4. Une technique fragilisante

-

Tant que ce genre de procédés est réalisé sur ongles en bonne santé, vous ne craigniez rien ! Veillez néanmoins à espacer vos manucures, cela permettra à vos ongles de respirer. Si vous tenez à réaliser vos manucures chez vous, n'investissez que dans des produits de qualité ! Vous verrez nettement la différence sur le long terme. 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5. Sur le long terme...

-

Essayez de ne pas dépasser trois pauses successives ! Même si vous êtes une accro des manucures, essayez d'accorder un break à vos ongles. Au même titre que votre peau ou vos cheveux, ils ont eux aussi besoin de respirer.