Les faits datent du 26 août dernier, dans un village d'Ardèche, Saint-Agrève. Alors qu'un chiot aboyait depuis son jardin, son voisin, un chasseur âgé de 22 ans, lui a tiré dessus, jugeant que le chiot était trop bruyant. 

Le petit Kinder, un jeune border collie de 4 mois - c'est comme cela qu'il s'appelait - n'a pas survécu aux balles. Son propriétaire, affolé par les cris de douleurs de son animal, a accouru vers la scène, mais il était trop tard, Kinder était mort. Malgré son abattement, le propriétaire a eu la présence d'esprit de retenir l'auteur du crime, aidé de sa femme, et d'appeler les gendarmes pour que justice soit faite. 

Le jeune chasseur a reconnu les faits auprès des forces de l'ordre. Il a avoué avoir tiré avec sa carabine sur Kinder, qui d'après lui aboyait trop fort et risquait de faire fuir le gibier à quelques minutes de l'ouverture de la chasse. 

Bien que les faits aient été reconnus, le jeune chasseur a tout de même eu le droit de conserver son permis de chasse. Il ne sera jugé que le 14 février 2020, pour "acte de cruauté envers un animal domestique".

Les Éclaireuses