Ça y est, les vacances sont passées et on est très fières de pouvoir dire qu’on en a pleinement profité !

Grasses matinées, farniente, cocktails alcoolisés et petits plaisirs parsemés : on n’a rien oublié pour faire de ces quelques jours (quelques semaines pour les plus chanceuses), un rêve, une réalité.

Il faut reconnaître qu’on a légèrement mis de côté nos entraînements ultra-rythmés et que les habitudes se sont vite envolées… Du coup, on n’est pas vraiment certaines d’avoir envie ni de pouvoir reprendre le rythme tel qu’on l’a laissé.

Mais pas de quoi paniquer, inutile de se tuer à l’effort à coup de crunches endiablés, une technique douce, dite de respiration, peut tout régler !

Découvrez la gym hypopressive pour raffermir ses abdos en 15 minutes seulement par jour !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. La gym hypopressive, quèsaco ?

Créée par Marcel Caufriez, docteur en sciences de la motricité, la gym hypopressive est, à l’origine, pratiquée lors de la rééducation post-accouchement pour retrouver un tonus abdominal.

Peu connue du grand public, elle a néanmoins fini par convaincre bon nombre de kinésithérapeutes qui l’utilisent désormais pour soigner différents maux, tels que ceux de la digestion ou encore du dos.

Si c’est une méthode douce qui flirte avec la méditation, elle n’en est pas moins efficace et permettrait même de travailler les abdominaux en profondeur grâce aux nombreuses apnées qui vont venir les stimuler.

 

2. Quels sont ses bienfaits ?

Les bienfaits sont très variés et sont largement réputés pour ses vertus à la fois sur la silhouette et sur la santé !

Soulager les douleurs lombaires : en renforçant le tonus abdominal, la gym hypopressive améliore par la même occasion la posture, ainsi les lombaires supportent moins de poids et n’ont plus à travailler autant qu’avant.

Évincer les maux de ventre : lorsque l’on éternue ou que l’on se rend aux toilettes, la pression de l’abdomen se multiplie par 4 en une fraction de seconde et ce sont ces hyperpressions qui dégradent le bas des abdominaux. Alors, en pratiquant la gym hypopressive, on aide le corps à mieux réagir face à ces contractions intempestives et on stimule les zones abdominales, périnéales mais aussi pelviennes qui permettent de régler les problèmes de ballonnements, de digestion et de constipation.

Se raffermir : en pratiquant la gym hypopressive 15 minutes par jour une période de 3 à 6 mois, le tour de taille peut perdre jusqu’à 6 centimètres et inévitablement se raffermir.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Comment on la pratique ?

Comme promis, les séances de gym hypopressive ne durent pas plus de 15 minutes et font appel à l’apnée respiratoire, une pratique qui repose sur l’aspiration diaphragmatique (pas si technique que ça). Il suffit de souffler debout, assise ou allongée jusqu’à vider complètement les poumons puis de bloquer la respiration, comme si on aspirait notre ventre sous les côtes, et créer ainsi un vide d’air au niveau pulmonaire faisant automatiquement remonter le diaphragme. Il s’agira ensuite de tenir 20 à 25 secondes, de relâcher et d’attendre quelques minutes pour récupérer avant de recommencer.

PS : Surtout ne pas s’affoler si on tient moins que ça. Si la gym hypopressive est travaillée quotidiennement, les résultats suivront progressivement !