Depuis le début du confinement, beaucoup de personnes s’interrogent sur leurs rêves. En effet, ces derniers seraient plus intenses, plus nombreux, plus étranges que d’habitude et surtout, le souvenir de ces rêves ne disparait pas au réveil.

Pas de panique, vous ne devenez pas folles, il s’agit d’une réaction tout à fait normale pendant ce confinement.

Le psychologue spécialiste des rêves, Ian Wallace, est revenu sur cette étonnante conséquence du confinement. Selon lui, c’est notre nouveau rythme de vie qui influe sur nos rêves. L’espace réduit et les interactions amoindries offrent à notre cerveau plus de temps et place disponibles pour enregistrer de nouvelles informations qui sont en temps normal évacuées au réveil.

Nos rêves sont donc plus détaillés et plus clairs. Ils sont moins décousus pour nous offrir une stabilité, face à notre réalité qui a été bouleversée. Ils sont également beaucoup plus intenses à cause de toutes les émotions que le confinement entraine sur nous.

Les rêves et cauchemars expriment les préoccupations du réel alors il est normal, en cette période, que vous les viviez beaucoup plus intensément. Vous ne pouvez pas les maitriser, car la nuit, votre subconscient s'exprime librement. Néanmoins, vous pouvez les aider à être plus positifs, en essayant de penser à autre chose la journée et en faisant des activités qui vous détendent.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement