Date publi : 2021-06-05 17:00:00

"Aux arbres ci-to-yens ! Dessinons le monde pour demain !"

Un monde pour demain ? On voudrait un monde où le plastique ne pollue plus les mers, un monde où le réchauffement climatique ne serait qu'un vilain cauchemar, un monde où la fonte des glaces désignerait seulement notre cône de glace qui fond sous la chaleur de l'été.

Ce n'est un secret pour personne : notre mode de vie et de consommation impacte la planète. Ne pas jeter de papiers par terre, trier les déchets, fermer le robinet... Déjà petite, vous entendiez probablement vos parents, vos grands-parents ou même vos instituteurs vous rappeler ces bons réflexes responsables. Et pour cause ! Chaque petit geste compte.

N'ayez crainte, on ne vous demande pas de devenir forcément des activistes, mais si chacun à sa petite échelle a le pouvoir de changer la donne... alors, changeons notre quotidien ! À commencer par un outil que vous utilisez tous les jours : la voiture. Volvo Car France est convaincu que le développement durable est désormais aussi important que la sécurité. Parce qu'elle est plus que jamais consciente de sa responsabilité d'agir, la marque automobile a affiché son ambition de devenir 100% électrique d’ici 2030 et de devenir climatiquement neutre à l'horizon 2040.

Mais ce n'est pas tout ! Dans la perspective de faire partie de la solution d'un futur plus durable, Volvo Car France lance à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement le 5 juin, l'initiative #UnGestePourDemain sur les réseaux sociaux. Vous allez voir, on vous explique tout !

Et parce que chacun à son niveau peut contribuer à un monde plus durable, nous vous avons concocté 13 petites astuces à adopter. Simples, mais efficaces, ces petits changements sont juste des réflexes à adopter sur le long terme pour faire du bien à notre planète.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Le plastique, c’est pas automatique ! 

Une bouteille plastique le matin, du cellophane pour couvrir le restant de gratin du soir, le petit dernier qui veut boire avec une paille EN PLASTIQUE, l'emballage des tomates achetées au supermarché... À la fin de la journée, votre consommation de plastique explose. À votre échelle, ça vous paraît peu. Mais multipliez cela par milliards et vous obtiendrez... des îles entières de déchets plastiques dans les océans ! D'ailleurs, saviez-vous que la mer Méditerranée est la mer la plus polluée de la planète et que le plastique représente 95% des déchets présents sur ses plages et à sa surface ?

D'accord, on plaide coupable : on a succombé à la facilité. Prendre une bouteille d'eau toute prête en partant au boulot est plus simple et plus rapide que laver sa gourde chaque jour. En vérité, pas tant que ça. Voici notre astuce 1 ! Ce geste nous prend seulement quelques secondes supplémentaires et représente beaucoup pour notre chère planète. En plus, le marché des bouteilles et gourdes réutilisables ne cesse d'innover : design tendance, coloris uni ou imprimé, grande ou petite, vous trouverez forcément votre bonheur ! Honnêtement, pourquoi continuer à acheter des bouteilles plastiques jetables tandis que l'on peut adopter ce joli objet tendance ? Pour celles qui argueraient qu'une bouteille plastique peut être utilisée plusieurs fois, on vous arrête ! Le contenant devient un nid à bactéries, et plus néfaste encore, il pourrait également libérer des microplastiques, dont les conséquences sur la santé ne sont pas encore claires. Avec ce geste simple, vous ne serez plus jamais à court de bouteilles. Et le point positif, ces gourdes gardent votre boisson au froid ou au chaud (au top pour cet été) !

Astuce 2 : Si votre petit insiste pour boire à la paille, pas de problème, vous évitez la crise de larmes en dégainant une super paille en métal, en bambou ou en silicone. Encore une fois, vous trouverez des coloris vraiment fun. Même vous, vous finirez par siroter votre martini à la paille. Pas de panique, les pailles sont vendues avec un petit goupillon pour les nettoyer.

Astuce 3 : Pour les tomates du supermarché dans le sac plastique... On a la solution : munissez-vous de sacs en tissu réutilisables pour faire vos courses, etc. Un tour à la machine à laver, et les voilà tout propres !

Astuce 4 : Et pour le cellophane, il n'a plus de raison de rester dans notre cuisine : il existe des emballages alimentaires en cire d'abeille, parfaitement réutilisables. Malléable, l'emballage en cire d'abeille permet de recouvrir un plat, une assiette ou d'envelopper directement les aliments pour les conserver sainement. Il suffit de le laver, et voilà qu'il est prêt à être réutilisé !

 

2. L'eau ne coule pas à flots

Réduire sa consommation d'eau est probablement le premier aspect que nous devons changer dans notre vie pour nous mettre au vert. On a tendance à oublier que ce liquide est précieux. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'on l'appelle l'or bleu... Donc en fait, quand on gaspille l'eau, c'est un peu comme si on jetait des lingots d'or par la fenêtre. Mon Dieu, quelle idée ! Cependant, vous n'avez probablement pas idée de la quantité d'eau que vous utilisez chaque jour. Demain, tout au long de la journée, prenez conscience de votre consommation.

Astuce 5 : Quelques petits gestes simples peuvent être adoptés comme utiliser l'eau de lavage de la salade pour arroser vos plantes, équiper les robinets de la maison d'un économiseur d'eau, mettre une brique dans le réservoir de la chasse d'eau...

Astuce 6 : Vous pouvez même réduire votre consommation d'eau sans rien changer à votre quotidien ! Il vous suffit simplement de modifier quelques habitudes. Par exemple, ne laissez plus l'eau couler pendant que vous vous brossez les dents ou que vous vous savonnez les mains, remplissez le lave-vaisselle avant de le mettre en marche et optez pour le programme "Eco", privilégiez les douches (vous apprécierez d'autant plus les quelques fois où vous prendrez un bon bain chaud), etc. Ça ne changera rien pour vous, mais la Terre vous dira merci.

 

3. C'est pas Versailles ici !

Astuce 7 : "C'est pas Versailles ici !", disent aujourd'hui certains parents à leurs enfants qui laissent toutes les lumières de la maison allumées. Pas mécanique mais pourtant logique, veiller sur sa consommation d'électricité est pourtant l'une des premières astuces du quotidien pour être plus responsable. Cela commence par éteindre la lumière lorsque vous n’êtes pas dans une pièce ou lorsque vous pouvez vous en passer, débrancher les appareils en veille (oui, ils consomment), couper le chauffage lorsque vous n’êtes pas là (ou lorsque vous aérez) et même la nuit (en plus c’est meilleur pour le sommeil).

Astuce 8 : Pour réduire votre consommation, vous pouvez aussi penser à optimiser l'utilisation du four, très gourmand en énergie. Vous faites cuire une tarte ? Eh bien, faites en cuire une deuxième en même temps ! Vous pourrez la congeler et la sortir la semaine d'après. Cette astuce fonctionne aussi pour le repassage. Quelle corvée... Mais plutôt que d'allumer le fer tous les matins pour défroisser votre tenue du jour, effectuez tout votre repassage d'une traite ! Et puis, ce qui est fait n'est plus à faire.

Astuce 9 : Une autre astuce trop peu connue et qui ne vous demande rien à part quelques minutes : trier et supprimer vos mails. Si vous l'ignoriez, le stockage et l'envoi des mails consomment de l'énergie. En effet, tous les mails reçus et envoyés sont automatiquement sauvegardés et stockés dans des datacenters, d'immenses bâtiments qui génèrent beaucoup de chaleur et qui doivent de ce fait être en permanence refroidis par une climatisation. Un centre de données situé en Île-de-France a les mêmes besoins en électricité qu'une ville de 50 000 habitants. L’UFE (Union française de l’électricité) estime qu’il y a près de 180 datacenters en France. La consommation de ces bâtiments devrait représenter 20 % de l'électricité mondiale d'ici 2025. Alors, vidons nos boîtes mail, ça ne prend que quelques secondes !

 

4. Acheter moins mais mieux

Astuce 10 : Less is more, comme disent nos compères anglo-saxons. Le principe du "consommer moins mais mieux" s'applique aussi bien pour le prêt-à-porter que pour l'alimentation. En fait, c'est ce qu'on appelle la consommation responsable. Finie la fast fashion, optez pour la seconde main. Friperies, sites pour vendre, acheter et échanger des vêtements et accessoires d'occasion : plus d'une possibilité s'offre à vous. La tendance est à l'unicité et à l'originalité, ce que vous trouverez plus facilement avec la mode écoresponsable

Astuce 11 : Côté assiette, la base est de suivre le calendrier des fruits et légumes de saison. Si, aujourd'hui, en France, on trouve des courgettes même en hiver, sachez que le pauvre légume a voyagé de longs jours, générant une consommation d'énergie abusive pour arriver jusque dans votre supermarché. Privilégiez alors le circuit court et l'achat auprès des petits producteurs. En plus, les produits sont bien souvent plus savoureux.

Astuce 12 : Ce n'est plus une surprise, la viande a un impact destructeur sur le développement durable.  Non, nous n'allons pas vous dire de devenir végétarien ou végan ! Seulement, voici matière à réflexion : quand mangez-vous de la viande ? Souvent, ce n'est pas par plaisir de déguster une belle pièce de bœuf, mais par rapidité et simplicité. Vous décongelez un steak haché ou une barquette de lasagne, vous versez un pot de sauce bolognaise dans vos pâtes. Le produit est souvent de qualité moyenne, et qu'on se le dise, pas très goûtu. Peut-être pourriez-vous trouver d'autres alternatives rapides mais végétariennes et réserver des repas où vous prendrez le temps d'apprécier un bon bœuf bourguignon.

 

5. Sensibilisons et partageons autour de nous

Astuce 13 : La dernière astuce, et pas des moindres : sensibiliser votre entourage. Si, aujourd'hui, vous ne jetez pas de papier par terre, c'est certainement parce qu'on vous a appris à ne pas le faire. Un jour, quelqu'un vous a fait part des conséquences de ce geste et vous avez réalisé l'importance de vos actes. Alors, c'est aujourd'hui à votre tour de le faire, en partageant vos propres astuces, mais surtout en partageant en story les astuces de Juan Arbelaez et d'Ilona Smet. On vous explique tout !

Dans la perspective de faire partie de la solution d'un futur plus durable, Volvo Car France lance à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement le 5 juin, l'initiative #UnGestePourDemain sur les réseaux sociaux. Parce que chacun à son niveau peut contribuer à un monde plus durable, le Chef Juan Arbelaez et le mannequin Ilona Smet relaieront tout au long de la semaine du 5 au 11 juin, sur leur compte Instagram et celui de Volvo Car France, leurs petits gestes responsables à mettre en place au quotidien. Très impliqué dans le développement durable, le chef cuisinier colombien a déjà adopté une cuisine plus responsable et s'engage dans le cadre de cette initiative auprès de NO MORE PLASTIC, une fondation chargée de la protection et de la mise en valeur des lacs, des rivières, des océans, des vagues et du littoral. De son côté, Ilona Smet a souhaité soutenir l’association SPERO MARE pour la protection et la sauvegarde de la faune et de la flore sous-marines, une cause qui lui tient à cœur et qu’elle défend aux côtés de sa sœur Emma Smet.

Mais ce n'est pas tout ! Pour soutenir concrètement l'action, Volvo Car France s’engage à verser 1 euro* en faveur de l'une de ces organisations à chaque partage en stories des posts de Juan Arbelaez et d'Ilona Smet !

Nous pouvons tous contribuer à un monde plus durable ! Alors, une seule solution, le partage et la sensibilisation !

Rendez-vous sur la page Instagram de Volvo Car France pour découvrir l'initiative #UnGestePourDemain*.

 


*à hauteur d’un montant maximum de 15 000 euros par organisation. 

 

Tags : News