C'est un étrange goût de déjà-vu qui plane sur le pays de l'oncle Sam. Si les tueries et les attaques aux armes à feu ne sont pas rares (c'est le pays où il y a le plus de fusillades de masse au monde), l'évènement qui est survenu hier dans l'école primaire de la ville d'Uvalde rappelle amèrement une autre fusillade, celle de Columbine en 1999. 

Cette nouvelle tuerie a réouvert le débat autour de la libre circulation des armes à feu dans le pays. Joe Biden, le président américain, s'est d'ailleurs rapidement exprimé sur ce sujet : "Quand, pour l'amour de Dieu, allons-nous affronter le lobby des armes ?". Cette déclaration, qui sonne presque comme une imploration, a été lancée lors de sa prise de parole à la Maison-Blanche suite à l'annonce de la tuerie au Texas. 

Les motivations de cette attaque ne sont, pour le moment, pas connues. Mais selon le New York Times, 90% des enfants de l'école sont issus de la communauté latino-américaine et 87% viennent de familles financièrement précaires.

 

 

Le tireur est mort sous les balles des policiers

Selon le gouverneur du Texas, le tireur de 18 ans était pris d'une folie passagère. Avant de se rendre à l'école, le jeune homme aurait visé sa grand-mère. L'état de santé de cette dernière n'est pour le moment pas connu. Il aurait ensuite pris une voiture pour se rendre dans l'école primaire. Le tireur a finalement été abattu par la police. Il a cependant eu le temps d'ôter la vie de 21 personnes (19 enfants et 2 adultes).

Une tuerie qui est loin d'être un cas isolé aux États-Unis

Aussi triste que soit cette situation, elle est loin d'être un cas isolé au pays de l'oncle Sam. Lorsque l'on évoque les tueries dans les écoles, on pense évidemment à Columbine, mais aussi à l'attaque du lycée de Parkland en 2018 (17 morts au total). Les attaques et les fusillades dans les lieux publics sont régulières aux États-Unis (pour ne pas dire quotidiennes). Les attaques à l'arme à feu semblent même s'être intensifiées dans le pays depuis la pandémie de 2020. Mi-mai, le pays avait déjà été ébranlé par une attaque dans un supermarché de Buffalo où le bilan avait été de 10 personnes. 

Malheureusement, le pays ne peut que s'attendre à d'autres tueries, et ce, tant que les armes seront en accès libres dans le pays. 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News Société