Les trottinettes pourraient bientôt disparaître des rues de Paris

Juliette Gour 29 mars 2023
Mis à jour le 31 mars 2023

C'est l'épineuse question qui affole la mairie de Paris : doit-on, oui ou non, garder les trotinettes en libre-service dans les rues parisiennes ? Un vote est organisé ce dimanche 2 avril pour trancher sur la question.

Alors que les manifestations déchirent Paris depuis plusieurs semaines, le 2 avril prochain se tiendra un référendum dans toutes les mairies de la ville pour savoir si oui ou non les trottinettes ont encore leur place dans l'espace public parisien. L'objectif du référendum est de trancher entre les différents camps pour savoir si les 15000 trottinettes en libre-service, proposées par Lime, Dott ou encore Tier, sont encore les bienvenues sur les trottoirs de la Ville lumière. 

Devenues essentielles à la micromobilité, chaque mois, ce sont près de 400 000 personnes qui utilisent les trottinettes pour se déplacer dans les rues de Paris. Particulièrement appréciées les jours de grève et hors des heures de fonctionnement du métro parisien, les trottinettes sont l'alternative parfaite au taxi : moins chères, plus accessibles, elles permettent à de nombreux Parisiens de se déplacer sans être dépendants des transports en commun. Pour les pro trottinettes, elles sont également une solution écologique à l'engorgement des réseaux routiers dans le centre de Paris. 

Une ville sans trottinettes, la fausse bonne idée ? 

Si la mesure a de quoi séduire, pour beaucoup, elle viendrait cependant priver une certaine partie des Franciliens d'un accès facile à un transport autonome. 30% des utilisateurs réguliers sont étudiants, une tranche de la population particulièrement touchée par la précarité depuis quelques années. Les trottinettes sont pour eux un moyen d'avoir accès à la mobilité, sans jamais dépendre des transports en commun ou des taxis (deux services de plus en plus onéreux).

Pour Romain Afflelou, CEO de Cosmo Connected, une entreprise spécialisée dans les équipements de protection, "Les trottinettes électriques font partie intégrante du paysage de la mobilité urbaine parisienne (...) il est donc essentiel de mettre en place des mesures adaptées pour concilier ses enjeux et son usage."Plutôt que la suppression, la solution serait donc d'apporter des mesures qui permettent d'encadrer l'utilisation des trottinettes. Il y a d'ores et déjà eu de nombreux progrès depuis l'arrivée des trottinettes dans nos villes : la vitesse est aujourd'hui bridée à 20km/h, des aires de stationnement ont été définies... Avec un peu d'encadrement, les trottinettes ont réussi à trouver leur place dans l'espace public et dans le quotidien des Franciliens, si bien qu'aujourd'hui, elles semblent indissociables de la vie parisienne.

Verdict final le 2 avril 

La décision finale sera prise le 2 avril prochain à l’issue d'un vote organisé dans toutes les mairies parisiennes. Comme pour un vote classique, il suffira de se rendre dans la mairie de son arrondissement muni d'une pièce d'identité pour pouvoir avoir accès au vote. Attention, le vote par procuration ne sera pas possible. Les bureaux seront ouverts de 9h à 19h sur l'ensemble de la commune parisienne. Au total, ce sont 203 bureaux qui seront prêts à accueillir les Parisiens pour trancher cette épineuse question. 

Seuls les Parisiens inscrits sur les listes électorales municipales pourront voter dimanche 2 avril. Il est donc toujours temps de vérifier si vous êtes bien inscrit et, si jamais c'est le cas, de prévoir un petit moment pour passer dans la mairie de votre arrondissement afin de donner votre avis.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Tags : News, société, News Société/Tech, News Société

Juliette Gour
Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauté, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi

Top de News

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !