Des apparitions mystérieuses aux quatre coins du globe. Il n'en fallait pas plus pour éveiller la curiosité des internautes et exciter les complotistes du monde entier. Depuis quelques semaines, d'étranges monolithes en métal ont été découverts en pleine nature. Deux se trouvaient aux États-Unis et une en Roumanie. Depuis, elles ont toutes disparu. Pourtant, de nombreuses questions demeurent : que représentent-ils ? Qui les a installés ? Et surtout pourquoi ? 

Pour le moment, aucune piste sur la source de ces monolithes n'a été évoquée. Personne n'arrive à savoir s'il s'agit d'un happening artistique de grande ampleur ou d'un message de revendication quelconque. 

À chaque découverte, c'est le même constat, il n'y a aucune explication claire quant aux revendications de l'installation de l'objet. Encore plus étrange, le premier monolithe découvert en Utah a mystérieusement disparu quelques jours après, comme s'il ne s'agissait que d'une apparition éphémère. Mais cette disparition miraculeuse a depuis été expliquée, elle serait l'œuvre d'activistes écologiques, dans le but de protéger le site naturel où le monolithe avait été implanté. Les deux autres découvertes ont elles aussi disparu mystérieusement, mais nous n'avons pour le moment aucune explication. 

En tant qu'objet, cet obélisque en métal inoxydable mesure 3 mètres de hauteur et 15 cm de largeur. Elle présente trois faces lisses et brillantes, maintenues ensemble par des points de soudure. Bien que très similaires, les 3 monolithes apparus jusqu'à aujourd'hui semblent présenter quelques légères différences. Ces différences laissent croire qu'elles n'ont pas été fabriquées par les mêmes personnes. Certains experts ont noté une ressemblance flagrante entre ces étranges objets et le travail du sculpteur John McCracken. Ce dernier réside toujours aux États-Unis, dans l'état du Nouveau-Mexique, frontalier à celui de l'Utah. Mais pour le moment, il n'y a aucune preuve tangible que ces monolithes sont des créations de l'artiste. 

Le mystère reste donc entier et a de grandes chances de tenir en haleine la planète pendant encore quelques semaines. En attendant, les théories vont bon train et passionnent les foules. Affaire à suivre. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ross Bernards (@rossbernards)