Vous dormez plus en hiver ? Voici les raisons qui peuvent l'expliquer !

Alice Legrand 27 février 2023

On pourrait avoir tendance à penser que c'est le froid dehors qui nous fait rester plus longtemps au lit en hiver. Mais la science n'est pas de cet avis ! Explications.

Dimanche matin, 11 heures. Vous n'avez qu'une envie, rester encore dans ce lit qui vous paraît soudainement être l'endroit le plus confortable au monde. Habituellement vous êtes plutôt lève-tôt, mais depuis le début de l'hiver, vous ressentez ce besoin de faire des grasses mat'... Et en semaine, vous avez tendance à aller vous coucher plus tôt que d'habitude... Même si la tentation d’appuyer sur le bouton « snooze » à chaque sonnerie est grande, il faut aller travailler !

D'après les scientifiques, ce besoin de plus de sommeil est tout à fait normal ! Selon une étude réalisée aux États-Unis en 2020, 34% des participants ont déclaré se sentir plus épuisés et dormir beaucoup plus lorsque les températures commencent à chuter. Mais la température n'est en fait pas la seule raison.

En effet, cette envie de rester plus longtemps sous la couette en hiver n'est pas seulement liée au froid, mais bel et bien au manque de luminosité. Une étude menée par les chercheurs de la Clinique du sommeil et de la chronobiologie en Allemagne a mis en relief ce phénomène, qui revient chaque hiver. On vous explique le pourquoi du comment.

Bien dormir, c'est important

Évidemment, quand on parle de sommeil, on sait que les besoins sont différents selon les individus. Certains seront en pleine forme après une nuit de 6 heures, d'autres auront besoin de 9-10 heures pour bien recharger les batteries. À l'inverse, trop dormir à pour certains un effet contraire et les rend encore plus fatigués. Et en plus, cela évolue tout au long de la vie. En bref, l'important est d'écouter son corps, et de savoir ce dont il a besoin !

La majorité des adultes ont besoin de 7 à 8 heures de sommeil par nuit. Chez les enfants, cela varie beaucoup en fonction de l'âge. Et encore, il faut que ce sommeil soit de qualité pour qu'il puisse être réparateur. En effet, durant une nuit de repos, ce n'est pas une simple période d'inactivité. Le corps traverse différents stades qui ont chacun un rôle à jouer sur notre santé et nos compétences. Certains favorisent le repos et l'énergie, d'autres travaillent la cognition, l'apprentissage et la mémoire.

Le manque de sommeil peut entraîner de nombreux problèmes, comme le surpoids, la dépression, les déséquilibres hormonaux ou encore les maladies cardiovasculaires... Et peut être la cause de nombreuses petites maladies du quotidien (rhume, infection...) car le manque de sommeil empêche le corps de faire face aux menaces extérieures et joue donc sur le système immunitaire.

Pourquoi l'hiver, le sommeil est encore plus important ?

Nos rythmes biologiques sont calés sur le soleil, que l'on soit du matin ou du soir. Des études ont montré que le sommeil change donc en fonction des saisons : en automne, le sommeil sera un peu moins profond, et en hiver, on aura un sommeil paradoxal plus long. Le sommeil paradoxal est une phase très profonde durant laquelle nous effectuons des mouvements oculaires rapides et où la plupart des rêves se produisent.

Comme dit précédemment, le sommeil se compose de plusieurs cycles (3 à 6 en réalité), d’une durée de 60 à 120 minutes chacun. Chaque cycle alterne entre sommeil lent et sommeil paradoxal, qui correspondent chacun à une activité cérébrale différente.

Le Dr Dieter Kunz, auteur de l’étude, explique : "La saisonnalité est omniprésente chez tout être vivant sur cette planète. Même si nos performances restent inchangées pendant l’hiver, la physiologie humaine est régulée à la baisse, avec une sensation de ‘fonctionnement à vide’ en février ou mars". La raison principale est le manque de lumière. Comme notre corps n'en reçoit pas assez, il produit alors davantage de mélatonine, l’hormone du sommeil. Donc il est normal que notre envie de dormir augmente.

Selon le Docteur, les entreprises et écoles devraient ajuster les horaires en fonction des besoins de sommeil saisonniers. En fait, c'est tout notre mode de vie qu'il faudrait réajuster afin de s'adapter au mieux à l'hiver et éviter ainsi le blues hivernal.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Tags : sommeil, hiver, santé

Suivez Alice à travers ses articles bien-être, lifestyle et société. Avec elle, chaque lecture est une invitation à découvrir de nouvelles choses, adopter de nouvelles habitudes de vie et décrypter les dernières tendances bien-être.

Vous aimerez aussi

Top de News

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !